Etude du controle de l'expression des genes codants pour la diptericine et la drosomycine, deux peptides antimicrobiens induits au cours de la reponse immunitaire chez la drosophile

par EMMA LANGLEY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-MARC REICHHART.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les insectes presentent une reaction de defense antimicrobienne extremement efficace, basee en partie sur des mecanismes humoraux. Cette reponse humorale consiste essentiellement en la synthese rapide et transitoire d'une batterie de peptides antimicrobiens a large spectre d'activite. Ces peptides sont synthetises par les cellules du corps gras et certaines cellules sanguines suite a une agression microbienne ou a une blessure. Notre laboratoire a isole et caracterise une dizaine de peptides antimicrobiens a partir de drosophiles immunisees. Les genes correspondants ont ete clones et l'etude de leur regulation entreprise. Le but du travail presente dans ce memoire est de mieux comprendre le controle de l'expression des genes codants pour la diptericine et la drosomycine, respectivement un peptide antibacterien et un peptide antifongique. Une analyse du promoteur proximal du gene de la diptericine a revele l'existence de sequences cis-regulatrices homologues aux sites de fixation des activateurs transcriptionnels mammaliens nf-b (nuclear factor b) et irf (interferon regulatory factor). L'integrite du site de type b est indispensable pour l'expression de ce gene. Les resultats obtenus lors de mon travail de these ont permis de : i) caracteriser partiellement la structure primaire d'une proteine se fixant a une sequence cis-regulatrice de type b au sein du promoteur de la diptericine ; (ii) de mettre en evidence une cooperation fonctionnelle au niveau de deux sequences cis-regulatrices distinctes qui sont homologues aux sites de fixation respectivement de nf-b et de irf et qui sont presentes dans le gene de la diptericine. Au moins deux voies de transduction distinctes regulent l'expression des genes de peptides antimicrobiens : la voie imd controle la reponse antibacterienne et la voie toll controle la reponse antifongique. Nous avons pu mettre en evidence un nouveau composant de la voie de transduction toll qui gouverne l'expression de la drosomycine : ce facteur est un inhibiteur de proteases a serine de la famille des serpines. Cet inhibiteur fonctionne dans l'hemolymphe et intervient dans la transduction extracellulaire du signal entre la cuticule et la cellule du corps gras.

  • Titre traduit

    Study of the expression of the genes encoding diptericin and drosomycin, two inducible antimicrobial peptides of drosophila


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 P.
  • Annexes : 241 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;2999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.