Contributions a l'etude des amas stellaires de notre galaxie

par ERWAN LASTENNET

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de DAVID VALLS GABAUD.

Soutenue en 1998

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mesure de la fonction de distribution initiale des masses stellaires (imf) permet d'apporter des contraintes sur les scenarios de formation de la galaxie. Les amas globulaires et ouverts permettent de deduire une mesure fiable de l'imf d'une population d'age et de metallicite uniformes. Afin de simuler des diagrammes hertzsprung-russell (hr) realistes d'amas, nous avons developpe une modelisation de l'effet des binaires ainsi que de la rotation, ingredients relativement negliges jusqu'a present. Il existe assez peu de tentatives d'exploitation des systemes binaires bien detaches comme tests de l'evolution stellaire alors qu'ils constituent de bons exemples d'etoiles coevales. Nous avons dans ce but isole des echantillons de binaires a la fois dans les populations du champ et dans les amas ouverts. Les tests de 3 modeles d'evolution stellaire (en prenant en compte les resultats hipparcos) ont conduit a les valider avec cependant quelques restrictions. En outre, nous apportons des predictions sur les ages et metallicites des composantes d'une soixantaine de binaires du champ, qui nous permettent d'ecarter l'existence d'une relation age-metallicite bien definie dans le disque. Afin de modeliser l'effet de la rotation stellaire dans un diagramme hr, nous avons developpe 2 methodes (distribution observee de v sin i et modeles theoriques). Le resultat principal est la mise en evidence d'un biais systematique sur les estimations d'ages deduites a partir de l'ajustement conventionnel des isochrones sans rotation : les ages des amas ouverts ont ete systematiquement surestimes. La comparaison de nos simulations avec des diagrammes observes permet de tester statistiquement l'hypothese que les 2 diagrammes, synthetiques et observes, sont issus de la meme population. Pour cela nous avons mis en place de nouvelles techniques bayesiennes de mesure de l'imf. Cette nouvelle methode permet egalement d'apporter des contraintes sur la fraction de binaires dans les amas ouverts et globulaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 337 P.
  • Annexes : 646 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;2928
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TLastennet
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.