Phenomenes resonnants et refractifs dans certaines collisions entre ions lourds legers

par MARIE-PAULE NICOLI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Florent Haas.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les collisions entre ions lourds sont en general dominees par l'absorption forte et le mecanisme de fusion avec formation du noyau compose qui en decoule. Cependant, pour certaines collisions entre ions lourds legers , le noyau ne peut absorber les moments angulaires les plus eleves introduits dans le systeme et ceci se manifeste par une certaine transparence de l'interaction pour les collisions les plus peripheriques. Cette transparence peut alors donner lieu a des effets resonnants avec formation de molecules nucleaires et/ou pour des temps d'interaction plus courts, a des effets refractifs qui se manifestent par des phenomenes d'interference (structure d'airy, arc-en-ciel nucleaire), dont l'etude en fonction de l'energie incidente est cruciale pour une determination non ambigue du potentiel noyau-noyau, dans le cadre d'une description de la collision par le modele optique. Les phenomenes resonnants ont ete etudies pour le systeme #1#8o + #1#2c et les effets refractifs pour les systemes #1#6o + #1#6o et #1#6o + #1#2c a des energies de bombardement de l'ordre de quelque mev par nucleon ; ces experiences ont ete realisees recemment aupres de l'accelerateur electrostatique de strasbourg : le vivitron.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 P.
  • Annexes : 40 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;2945
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.