Reseaux diffractifs d'ordre zero comme surfaces antireflection, application aux capteurs solaires

par ANDREAS FISCHER GOMBERT

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Patrick Meyrueis.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de notre travail est l'etude des reseaux d'ordre zero de grande surface pour l'augmentation de la transmission de la lumiere solaire de couches transparentes. Il existe pour atteindre cet objectif un grand nombre de possibilites technologiques que nous presentons et discutons. Les reseaux d'ordre zero que nous proposons d'exploiter peuvent notamment differer par le type de reseau (lineaire, croise, hexagonal), par le pas de reseau, par la profondeur du reseau et par le profil du reseau. Nous montrons que des ordres superieurs diffractes se propageant dans le substrat sont inevitables pour une incidence oblique, si l'on veut avoir un effet antireflectif significatif. C'est-a-dire que, le reseau d'ordre zero n'est pas d'ordre zero pour toutes les longueurs d'ondes a traiter. Nous appelons ces reseaux : reseaux d'ordre zero non-ideaux. Nous proposons une approximation pour la comparaison des differents types de reseaux d'ordre zero non-ideaux suivant leurs parametres. Nous avons etudie des reseaux lineaires, croises et hexagonaux avec des pas de 205nm a 301nm et des surfaces maximales de 450cm#2. Nous avons produit ces reseaux par enregistrement holographique dans du photoresist. A partir de duplications de tels reseaux sur un substrat en nickel, differents materiaux plastiques nous avons evaluer des embossages par des processus thermoplastique et a l'aide du durcissement sous radiation u. V. . Pour les feuilles de poly(ethylene terephthalate), qui ont une faible absorption, une transmission solaire de 96 - 97% a ete obtenue pour l'incidence normale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 271 P.
  • Annexes : 136 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;2960
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.