Une architecture d'adressage et de routage logiques pour les mobiles

par THOMAS NOEL

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Jacques Pansiot.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les communications avec des machines mobiles prennent une importance croissante dans le monde des reseaux. Plusieurs projets d'architecture pour les mobiles dans l'internet sont a l'etude et ont tous pour but de ne pas interrompre une communication existante entre un correspondant et un mobile lors de ses deplacements. Ces etudes se sont focalisees sur les communications point a point avec des machines mobiles, car elles considerent ce type de communication prioritaire. Elles proposent de ce fait des solutions non optimisees pour les nouveaux types de communication multipoint, entrainant un surcout au niveau du routage vers les mobiles. L'approche que nous proposons est basee sur une couche d'adressage et de routage logique : lar (logical addressing and routing). Elle integre de maniere native aussi bien les communications point a point que multipoint, que ce soit pour des machines fixes ou mobiles. L'architecture lar se decompose en deux parties : une couche lar presente a la fois dans les nuds terminaux et les routeurs intermediaires, ainsi qu'un gestionnaire de communication, present uniquement dans les nuds terminaux. Afin d'offrir des mecanismes les plus surs possibles nous avons introduit des criteres de creation et d'adhesion a une communication. Nous avons egalement introduit des mecanismes permettant aux ordinateurs mobiles de s'attacher simultanement a plusieurs points de connexion sur l'internet. Cette specificite apportant a ces derniers une plus grande disponibilite et fiabilite dans les communications. Enfin, pour mesurer l'impact de tels dispositifs nous decrivons comment nous avons implemente l'architecture lar, pour les communications point a point et multipoint pour machines fixes ou mobiles. En effet, conceptuellement notre approche repose sur l'adjonction d'une couche entre la couche reseau et la couche transport du modele tcp/ip. L'arrivee d'ipv6 et de ses nouvelles fonctionnalites nous a permis d'envisager lar non plus sous forme de couche mais comme des options d'ipv6. Cette implementation nous a permis de verifier le bon fonctionnement et le bien fonde de notre approche. Elle nous a egalement permis de comparer notre solution avec l'approche de l'ietf. Nous avons pu realiser une serie de tests qui nous ont permis de monter que notre implementation est aussi efficace qu'ipv4 et ipv6.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 P.
  • Annexes : 127 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;2962
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.