Mecanismes de l'instabilite microsatellitaire chez escherichia coli

par SYLVIE BRIAND SCHUMACHER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Robert Fuchs.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez l'homme, deux familles de maladies sont liees a une instabilite de sequences repetees : d'une part, certains types de cancers sont etroitement associes a une instabilite de sequences microsatellitaires. Cette instabilite est la consequence d'une mutation dans des genes homologues aux genes bacteriens muts et mutl jouant un role essentiel dans la reparation des mauvais appariements de bases. D'autre part, certaines maladies genetiques humaines sont caracterisees par l'expansion de trinucleotides repetees. Les mecanismes moleculaires donnant naissance a ces expansions ne sont pas encore connus. En utilisant la bacterie e. Coli comme systeme modele, nous nous sommes interesses aux mutations spontanees ayant lieu dans les sequences repetees (gc)#n et (ctg)#n localisees sur un plasmide. Cette instabilite se caracterise par la deletion ou l'expansion d'un certain nombre d'unites du motif repete. Dans une premiere partie de cette etude, nous avons pu montrer que l'instabilite de sequences (gc)#n n'est pas liee a l'existence d'une forme z mais resulte plutot d'un mecanisme replicatif. L'interruption de la monotonie des repetitions (gc)#n par un dinucleotide variant reduit de facon importante la frequence des deletions par rapport a une repetition monotone de meme taille. Ces resultats nous ont conduit a proposer deux modeles differents pour expliquer les deletions au sein de sequences repetitives chez e. Coli. Dans la derniere partie de ce travail, nous avons etudie la mutagenese au sein des repetitions (ctg)#n. L'analyse des spectres de mutations fait apparaitre des expansions longues d'origine replicative. Celles-ci augmentent dans une souche deficiente pour le systeme de reparation muthls. Les deletions longues augmentent d'environ un facteur 2 en absence du systeme muthls. Cette augmentation de l'instabilite de ces repetitions en absence du systeme muthls peut avoir des consequences biologiques importantes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 P.
  • Annexes : 212 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1998;2885
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.