Proprietes mecaniques des systemes vitreux. L'exemple des emulsions concentrees

par PASCAL HEBRAUD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de François Lequeux.

Soutenue en 1998

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est consacree a l'etude de la dissipation dans les systemes vitreux. La question est abordee du point de vue theorique, par le developpement de deux modeles de champ moyen, et experimental, par l'etude de l'ecoulement des emulsions concentrees. L'idee clef de la description theorique est l'existence d'un desordre de contrainte au sein du materiau. Nous montrons, par deux approches differentes, qu'il est possible de retrouver en champ moyen la grande diversite des comportements rheologiques de ces systemes (existence ou non d'une contrainte seuil, loi de puissance entre la contrainte et le taux de deformation. . . ). Du point de vue experimental, nous avons suivi, par diffusion multiple de la lumiere, les trajectoires des gouttelettes d'une emulsion concentree sous ecoulement periodique. La mesure de la hauteur des echos de la fonction de correlation de l'intensite diffusee permet de distinguer les gouttelettes dont les trajectoires sont periodiques des autres. Nous montrons ainsi non seulement qu'il existe au sein de l'emulsion de tres fortes heterogeneites de la contrainte, mais de plus qu'elles sont localisees. L'emulsion sous ecoulement periodique peut donc etre decrite comme une matrice elastique (les trajectoires des gouttelettes y sont periodiques) dans laquelle sont piegees des zones liquides (trajectoire non periodiques).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 70 P.
  • Annexes : 25 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.