De l'heterogeneite a la variete des agents economiques. Etudes industrielles et spatiales

par Michel Bellet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Richard Aréna.

Soutenue en 1998

à SAINT ETIENNE .


  • Résumé

    Le theme commun traversant les travaux presentes dans cette these est : comment rendre compte de l'irreductible heterogeneite economique des agents ? les deux traditions affrontant cette question se sont fortement transformees dans les dernieres annees. La premiere, heritee du cadre walrassien, identifie des agents differents. Cette difference est donnee a priori : dotations, nomenclature d'agents, preferences et technologies. Comme les agents connaissent les prix, ils disposent de toute l'information. La coordination repose alors sur la neutralite du processus d'atteinte de l'equilibre par rapport a l'equilibre lui-meme, ceci restant vrai en processus de tatonnement comme en sentier de croissance. C'est la statique comparative qui permet d'etudier les changements. La seconde approche, de tradition classique, se presente comme une theorie des regularites macroeconomiques ou une theorie structurelle, au sein d'une economie d'emblee organisee a certains niveaux agreges. L'heterogeneite des agents est supposee etre une question resolue. Toute notion d'heterogeneite n'a pas disparu, mais il s'agit d'une heterogeneite d'agregats ou de structures. L'evolution de ces deux approches, souvent presentee comme la recherche de "fondements microeconomiques", concerne bien la prise en compte effective de l'heterogeneite des agents, avec ses consequences sur la definition de la rationalite, sur les modes de coordination expliquant les liaisons avec des regularites de type macroeconomique, sur la reconnaissance du role de la connaissance et de l'apprentissage, et, en definitive, sur la dynamique economique. A partir de l'examen de deux dimensions revelatrices, la dimension spatiale et la dimension industrielle, la these insiste particulierement sur la maniere dont les diverses varietes d'evolutionnisme economique affectent le second courant, de maniere inegale et parfois ambigue, en affrontant l'heterogeneite des agents au travers de la notion de variete.


  • Résumé

    The common feature crossing the works presented in this thesis is concerned with seeling ways to adress agents economic heterogeneity. The two traditions about this question have been very transformed over the past decade. The first one, from the walrasian frame, identifies different agents. These differences are a priori data : endowments, agents list, preferences and technologies. The agents have price knowledge and so they are totally informed. Coordination is based on the neutrality between equilibrium process ("tatonnement" or growth path) and equilibrium itself. Comparative statics is the mean for studying economic change. The second way, from classical tradition, is a theory of macroeconomic regularities or a structural theory, with agegate levels. Agents heterogeneity is supposed solved; there is an agregate or structure heterogeneity. The evolution of the two approachs, focusing on micro-economic foundations, adresses the agents heterogeneity, with its consequences on the definitions of rationality, coordination types, knowledge ans learning process and economic dynamics. With two important dimensions, the industrial one and the spatial one, our thesis is specially directed toward the modifications of the second tradition performed by evolutionary theory : the variety notion is used to provide explanations of heterogeneity, with some ambiguities and news questions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 326 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 350 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.