Mécanismes cellulaires d'adaptation du tissu osseux dans un modèle animal de perte osseuse liée à une immoblisation

par Odile Barou

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Laurence Vico-Pouget.

Soutenue en 1998

à Saint-Etienne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons étudié la cinétique de perte osseuse dans le modèle d'immobilisation partielle de l'arrière train chez le rat. Après 7 jours de suspension, la masse osseuse tibiale diminue et se stabilise dans la spongieuse primaire (spI). Après 13 jours, la perte osseuse effective dans la spongieuse secondaire (spII) s'accompagne d'une réduction du nombre et de l'épaisseur des trabécules, appréciée plus précocement par analyse microtomographique 3D que par histomorphométrie. Cette perte osseuse est associée à une diminution de la formation osseuse. Les paramètres d'activité et de recrutement ostéoblastique MAR et BFR/BS sont diminués dès 7 jours de suspension puis se normalisent à 13 et 23 jours, respectivement. Cette inhibition résulte à la fois d'une diminution du recrutement et de l'activité ostéoblastiques. Un marquage immunohistochimique au BRDU a montré la réduction du recrutement des cellules ostéoformatrices dans la spI (21%), du nombre de préostéoblastes dans la spII (80%), dans le périoste mais aussi des cellules de la moelle osseuse (40%). L'administration d'un bisphosphonate (tiludronate) prévient cette perte osseuse en augmentant la masse osseuse et l'épaisseur de la spI, dès le 7e jour. Après 23 jours, la diminution du volume osseux dans la spII (80%) est restaurée par le tiludronate par augmentation du nombre de trabécules. Le tiludronate aurait un effet majeur sur le modelage osseux augmentant ainsi le nombre de trabécules dans la spI et ultérieurement dans la spII. Nous avons montré pour la 1ere fois que la cinétique de perte osseuse est associée à une adaptation vasculaire mise en évidence par analyse morphoquantitative après perfusion d'un produit de contraste et par marquages immunohistochimiques (laminine et -actine). Après 7 jours de suspension le nombre de vaisseaux est diminué alors que leurs surfaces sont augmentées. Après 13 jours, ces paramètres se normalisent. Les modifications vasculaires précèdent la perte osseuse mais sont corrélées aux paramètres de formation et de résorption osseuses chez les rats immobilisés

  • Titre traduit

    Cellular mechanisms of bone tissue adaptation during bone loss immobilization in an animal model


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Annexes : 340 références bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.