Oxydation d'hydrolysats d'amidon

par Jean-François Thaburet

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Guy Queguiner.

Soutenue en 1998

à Rouen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Différentes méthodes d'oxydation catalytique d'hydrolysats d'amidon ont été étudiées dans le but de synthétiser des polycarboxylates potentiellement biodégradables, possédant des propriétés séquestrantes vis-à-vis du calcium. Parmi les méthodes d'oxydation testées, deux systèmes ont retenu notre attention en raison de leur sélectivité vis-à-vis de la structure polysaccharidique. La première voie utilise les ions hypochlorites en présence de 2,2,6,6-tétraméthyl-1-pipéridinoxyle (TEMPO) comme catalyseur. Les fonctions alcools primaires et lactols des divers sucres étudiés ont été ainsi sélectivement oxydés en carboxylates, mais le pouvoir séquestrant des produits n'atteint pas le niveau de celui des polyphosphates ou des polyacrylates généralement utilisés comme séquestrants dans les détergents. La seconde voie utilise l'ozone comme cooxydant en présence de ruthénium comme catalyseur. L'oxydation transforme totalement les alcools primaires en carboxylates et permet la coupure d'une partie des diols en position 2,3 en dicarboxylates. La réaction est peu dégradante (très bons rendements) et les pouvoirs séquestrant obtenus sont très intéressants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (184 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 114 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S053
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S053
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.