Régulation de la croissance des plantes par la lumière : caractérisation et étude de l'expression de deux peroxydases cationiques des parois de cellules de lin (linum usitatissimum)

par Rose Djiana

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Alain Balangé.

Soutenue en 1998

à Rouen .


  • Résumé

    Les peroxydases (E. C. 1. 11. 1. 7), enzymes ubiquistes impliquées dans de nombreux processus physiologiques, ont été étudiées chez le lin (Linum usitatissimum), pour montrer leur contribution à la régulation de la croissance par la lumière. Les analyses biochimiques nous ont permis d'identifier des isoperoxydases dont l'activité varie avec les conditions d'éclairement appliquées lors de la culture des plantules. En effet, il a été observé après focalisation isoélectrique, que les extraits protéiques pariétaux d'hypocotyles de plantules étiolées et ceux des plantules exposées ou transférées à la lumière blanche présentent des profils de distribution enzymatiques différents, entre les segments basaux et apicaux des hypocotyles. Les modifications majeures consistent en l'apparition et/ou l'intensification des bandes correspondant à deux isoformes cationiques (pI 9 et 9,4-9,5) après exposition à la lumière blanche, encore plus nette lorsque l'on analyse des extraits d'épidermes. La comparaison des profils IEF d'hypocotyles, d'épidermes, des cellules et de leur milieu de culture montre que les isoformes cationiques identifiées sont sécrétées dans le milieu de culture des cellules. Ainsi, la purification de deux isoformes cationiques (40 et 34 kDa, pI 9,4 et 9,5) a été faite à partir de cette source. Après microséquencage protéique, des motifs spécifiques choisis dans les séquences et des motifs peptidiques conservés de peroxydases ont servi d'amorces pour l'amplification par PCR d'ADNc partiels, dont deux clones de peroxydases (Linus. Prx_C2 et Linus. Prx_C3) correspondant aux isoformes purifiées. L'hybridation des ARNm transférés sur filtres, avec ces ADNc partiels a permis de révéler que les transcrits de Linus. Prx_C2 sont présents dans tous les organes de la plantule exposée ou non à la lumière, et sont abondants dans les cellules en culture. Leur expression connaît une stimulation transitoire dès le début de l'exposition à la lumière, surtout au niveau de l'hypocotyle et de la racine. Linus. Prx_C3 présent dans les cellules en culture n'est pas exprimé dans les organes des plantules, et pourrait être corrélé au stress.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 402 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S045
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S045
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.