Etude des interactions hydrodynamiques particule-particules, particules-parois par interferometrie laser

par KARIM MASMOUDI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de CLAUDE PETIPAS.

Soutenue en 1998

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une technique d'interferometrie laser, couplee a deux moteurs a micro deplacements, permet de suivre la totalite du mouvement d'une sphere, de diametre millimetrique, dans un milieu visqueux limite. La sensibilite sur le deplacement vertical mesuree par interferometrie laser est de 50nm, celle sur le deplacement lateral suivi par les moteurs est de 20m. La duree du suivi varie de quelques minutes a une douzaine d'heures suivant la forme de l'enceinte. Les interactions hydrodynamiques particule/parois sont etudiees lors du mouvement d'une sphere (de diametre compris entre 2 et 8mm) sur l'axe d'une enceinte fermee. Differentes cellules sont utilisees : 2 cylindres de rayons 25mm et 40mm et de hauteur 40mm, 2 cones de demi angles 31,6\ et 45\. Le nombre de reynols est inferieur a 0. 001. La solution numerique des equations de stokes proposee est basee sur la methode des moindres carres developpee par bourot et coutanceau. Les resultats numeriques sont en accord avec les experiences, jusqu'a une distance aux parois fonction de la precision numerique. Quand la particule est proche de la paroi plane, la solution de maude et brenner est en bon accord avec les resultats experimentaux. Au fond du cone, dans la zone de lubrification, les resultats experimentaux sont compares a la solution theorique de may, l'accord est excellent. L'etude experimentale des interactions hydrodynamiques particule/particule montre l'importance des micro rugosites sur le mouvement d'une sphere en chute libre lors du contournement d'une sphere fixe de meme rayon. Les trajectoires sont dans un plan vertical. Quand il y a contact, la rugosite modifie la lubrification et les trajectoires sont dissymetriques. Quand il n'y a pas contact, celles-ci sont symetriques. Les courbes experimentales relatives au mouvement d'une sphere sur l'axe vertical de symetrie d'un amas de spheres fixes sont proches de celles calculees par la methode des multipoles developpee par cichocki et al.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 p.
  • Annexes : 48 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S041
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.