Effet de traitements chroniques par des agents toxicomanogènes sur les propriétés appétitives et sur les effets stimulants moteurs de la cocaïne et d'un inhibiteur sélectif de la capture de dopamine, le GBR12783

par Gwenaëlle Le Pen

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean Costentin.

Soutenue en 1998

à Rouen .


  • Résumé

    Chez le rat, le GBR12783, inhibiteur sélectif de la capture de dopamine (DA), induit des effets appétitifs mesurés sur le modèle de préférence de place conditionnée (PPC). Ils sont inférieurs à ceux de la cocaïne, inhibiteur non sélectif de la capture des monoamines (DA, 5-HT et NA), à une dose qui induit pourtant des effets moteurs équivalents pour les 2 substances. Ce résultat suggère une possible modulation des effets renforçants de la cocaïne par ses propriétés annexes ainsi qu'une dissociation anatomique ou fonctionnelle des effets moteurs et renforçants. Nous montrons après traitement chronique des sensibilisations et des sensibilisations croisées entre la cocaïne et le GBR12783 sur le modèle de PPC. Par contre, un prétraitement avec la morphine sensibilise aux effets renforçants de la cocaïne mais pas à ceux du GBR12783. De plus, une alcoolisation forcée suivie de 15 jours de libre choix ne sensibilise pas aux effets renforçants d'une faible dose de cocaïne. Par ailleurs, la propension à boire de l'alcool est corrélée à l'appétence vis-à-vis de la cocaïne. Sur un modèle à deux injections, des sensibilisations aux effets moteurs de la cocaïne et du GBR12783 sont observées mais aucune sensibilisation croisée n'apparaît entre ces deux drogues. De plus, alors que des sensibilisations aux effets moteurs de la cocaïne et du GBR12783 ont été montrées 14 jours après l'arrêt de leurs administrations répétées, aucune sensibilisation croisée n'a pu être mise en évidence. De la même façon, un prétraitement par la morphine ne sensibilise pas aux effets moteurs de la cocaïne ou du GBR12783. Après 9 jours de traitement, nous avons mis en évidence une différence dans la nature de l'influence facilitatrice de l'environnement sur le développement des sensibilisations aux effets moteurs entre la cocaïne et le GBR12783. Cette sensibilisation dépend des associations drogue-environnement pour la cocaïne alors qu'elle est non conditionnée pour le GBR12783.

  • Titre traduit

    Sensitization to the rewarding and locomotor stimulant effects of cocaine and the specific dopamine uptake inhibitor, gbr12783


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 465 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S021
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 98/ROUE/S021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.