De Corbière à Tristan : la quête identitaire comme principe organisateur des "Amours jaunes"

par Pascal Rannou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marc Gontard.

Soutenue en 1998

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Poète breton d'expression française, Tristan Corbière a trouvé selon nous dans la quête identitaire l'inspiration de son recueil unique : les amours jaunes. Né en Bretagne bretonnante dans un milieu bourgeois hostile à la langue et à la civilisation bretonnes, il va cependant être amené à renier son groupe ethnique originel pour embrasser des formes de civilisations marginales : celle du menu peuple d'Armorique, celle des marins, celle de la bohême parisienne. Son langage, inouï jusque là, en témoigne. La poésie métissée de Corbière, sa syntaxe bousculée, son rythme haletant, l'extrême richesse de son vocabulaire, ses audaces morales et littéraires attestent qu'il s'est défait des traits culturels normatifs qui caractérisaient son éducation pour tendre vers une « bâtardise » multiculturelle. Cela ne s'est pas fait sans traumatismes. Les amours jaunes témoignent de cet arrachement et de cette reconstruction identitaires. Corbière y dénonce, par son anticonformisme et son ironie mordante, les modes littéraires et les normes sociales en vigueur de son temps. Cela le plonge parfois dans une angoisse identitaire sensible dans des textes douloureux et puissants. Parfois aussi, la tentation d'une régression aux origines, celle d'un chauvinisme excessif le sollicite. Mais il se recompose dans des textes ou, s'affirmant plus Tristan que Corbière, assumant son pseudonyme, il choisit aussi une autre identité cultuelle et littéraire pour aboutir à l'écriture d'une oeuvre unique. Notre but est de montrer que la quête identitaire assure la cohésion des amours jaunes comme recueil et sa cohérence comme expression d'une pensée. Notre travail s'appuie essentiellement sur les réflexions que développent Selim Abou dans l'identité culturelle1 et Julia Kristeva dans Etrangers à nous-memes. Ces ouvrages ont fortement nourri une démarche que l'on peut qualifier d'ethno- stylistique.


  • Résumé

    Our theory is that as a French-speaking Breton poet, Tristan Corbiere's inspiration in writing his unique collection, les amours jaunes, was his search for a sense of identity. Although born in a Breton-speaking part of Brittany and from a bourgeois background hostile to the Breton language and to Breton culture, he finally rejected his original ethnic group and embraced cultures on the fringe of society, that's to say those of the humble folk of Armorica, of sailors and of Parisian bohemians. His language, unlike any which had gone before, is proof of this. Corbiere's hybrid poetry, his unsettled syntax, his breathless rhythms, his extremely rich vocabulary, his daring both in literature and in morality all bear witness to this rejection of the standard cultural features which typified his upbringing and to his acceptance of multi-cultural illegitimacy. He succeeded, but it was traumatic. Les amours jaunes proves what a wrench this was, that to do so he had to reconstruct his identity. In les amours jaunes, Corbiere uses his anti-conformity and his biting irony to denounce the dominant literary fashions and social norms of his time. At times this plunges him into a perceptible identity crisis, conveyed in powerful and painful texts. At times, too, he is drawn to the temptation to retreat to his roots and to be excessively chauvinistic. However, he rebuilds his personality through texts in which he asserts himself as more Tristan than Corbiere, fully adopting the implications of his pseudonym, and also chooses a different cultural and literary identity, leading to the creation of a unique piece of writing. My intention in this thesis is to demonstrate that the search for identity gives cohesion to the structure of les amours jaunes as a collection, and makes it the coherent expression of a system of thought. In essence, my work has been based on the thoughts put forward by Selim Abou in l'Identite culturelle and by Julia Kristeva in Etrangers à nous-mêmes. These two books have been a profound source of inspiration for an approach which can be described as etno-stylistic

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par H. Champion à Paris

De Corbière à Tristan : les "Amours jaunes" : une quête de l'identité


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (606 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 217 ref. Bibliogr. p. 522-597. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1998/46/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : De Corbière à Tristan : les "Amours jaunes" : une quête de l'identité
  • Dans la collection : Romantisme et modernités , 109 , 1169-2944
  • Détails : 1 vol. (545 p.)
  • ISBN : 2-7453-1482-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [495]-534. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.