Le pathologique à l'épreuve de la raison : itinéraire d'un psychologue "indiscipliné"

par Yves Cavalan

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean Gagnepain.

Soutenue en 1998

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Apres avoir examiné dans une première partie les différents déterminismes dont procède la connaissance, celui - à savoir la causalité - dont elle relève spécifiquement en tant que processus verbal structure par une dialectique grammatico-rhéthorique, laquelle s'opère à partir de l'analyse de la représentation, et ceux qui lui sont incidents : finalité (technique), légalité (ethnique) ou historicité, légitimité (éthique), l'auteur, psychologue dans un centre d'aide par le travail, se livre dans une deuxième partie à une déconstruction de la notion de pathologique en fonction d'une diffraction de la rationalité dans le cadre d'un modèle anthropobiologique connu sous le nom de "théorie de la médiation". Il s'appuie sur l'étude de la population d'adultes "handicapes mentaux" auprès desquels il intervient et sur un rappel des différentes conceptions dont la déficience intellectuelle a été l'objet depuis son individualisation par la nosographie psychiatrique au début du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui. Ainsi, séparé du trouble, de l'invalidité et de l'infirmité le handicap peut-il être défini comme la forme sociale du pathologique. C'est à celle-ci qu'est consacrée la troisième partie de la thèse en fonction de la problématique de l'exclusion et de l'intégration et dans la perspective d'une dissociation des phénomènes sociaux et des phénomènes affectifs.


  • Résumé

    After having examined in a first part the different determinisms of which knowledge proceeds, the one - that is to say causality - on which it specifically depends as verbal process structured by a grammatical-rhetoric dialectic, which works from the analysis of representation, and the others which stem from it : finality (technique), legality (ethnic) or historicity, legitimacy (ethical), the author, psychologist in a "centre d'aide par le travail" (in a work-center for handicapped people), engages in a second part in a deconstruction of the pathological notion according to a diffraction of rationality in the framework of an anthropobiological model known under the name of "theorie de la mediation". He relies on a study of the group of mentally handicapped adults with whom he works and on the recall of different conceptions of intellectual deficiency since its individualisation by the psychiatric nosography from the beginning of the XIXth century until today. Thus, separated from trouble, invalidity and infirmity, can the handicap be defined as the social from of the pathological. It is to this that the third part of the thesis is devoted according to the problematic of exclusion and of integration and in the perspective of a dissociation of social phenomenon and emotional phenomenon

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (333 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 157 ref. Bibliogr. p. 323-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1998/12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.