Les "pays" en Bretagne : sur la pertinence d'une nouvelle organisation territoriale

par Ronan Le Délézir

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Guy Baudelle.

Soutenue en 1998

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La notion de pays a connu sur une période très courte un réinvestissement intellectuel et législatif intense, qui a réactive un vieux concept de la géographie. Cette thèse elle-même s'inscrit dans ce mouvement, auquel elle participe et qu'elle espère avoir en partie éclairé. L'objet de la thèse était donc d'évaluer la pertinence du "pays" comme instrument de simplification de l'organisation territoriale nationale, à partir de l'analyse approfondie de la Bretagne. Pour cela, il fallait essayer de comprendre comment une notion aussi ancienne que celle du "pays", plus ou moins familière aux acteurs selon les régions, avait pu être non seulement validée au niveau national, mais encore inscrite dans un texte de loi qui lui conférait du même coup une valeur de référence, voire de modèle. C'est pourquoi nous avons cherché, d'emblée, à resituer la loi dans son contexte national et même européen, puisque le constat de l'obsolescence de notre organisation territoriale et de l'empilement de niveaux de gestion devenus trop nombreux est largement à l'origine de l'introduction de l'idée de pays dans la loadt. Encore fallait-il tenter de clarifier cette idée, qui n'était neuve que dans la loi. La brève définition fournie par le législateur venait en réalité s'ajouter au grand nombre d'acceptions que le terme a reçues au fil du temps. Cette contextualisation de la loi devait naturellement être complétée par l'étude de sa mise en oeuvre, à travers l'analyse approfondie des "pays-tests". La relance de l'idée de "pays" en Bretagne s'inscrit naturellement dans ce cadre national. On sait cependant qu'elle y est à la fois plus ancienne et plus accessible aux forces vives locales que dans la plupart des autres régions françaises. Aussi notre travail exigeait-il d'évaluer la réception de la loadt par les responsables régionaux, mais également de rappeler que le renouveau de l'idée de "pays" y a été bien plus précoce. Ce croisement d'une dynamique nationale descendante et d'un mouvement ascendant plus ancien nous a conduit à examiner comment cette double réactivation s'est articulée sur le territoire breton.


  • Résumé

    The notion of "pays" (close to the English "county") has known over a very short period an intense intellectual and legislative reinvestment, which has reactivated an old concept of geography. This doctoral thesis is in line with this movement, to which it participates and we hope to have partially clarified it. This reflexion evaluates the pertinence of the "pays" as a tool to simplify the national territorial organisation, based on a detailed study of Brittany. That for, it was important to try to understand how such an old concept, more or less familiar to the political and economical actors depending on the regions, could have been not only ratified on a national level, but also inscribed in a law act that gave it by this way a reference, even an example value, that's why we've chosen, from the start, to set back the law in its national and even European context, since the report of the obsolescence of our territorial organisation and of the stacking up of the management levels, that have become too numerous, is widely at the origin of the idea of "pays" in the 1995's law (loadt). But first this idea, only in the law, had to be clarified. The short definition given by the legislator added in fact to the wide scale of meanings that the word had been given through the years. This contextualisation of the law naturally had to be completed with the study of its appliance, through the deep analysis of the "pays-tests" ("test-counties"). The relaunding of the concept of "pays" in Brittany fits in with this national framework. However we know it is there both older and more within the reach of the local actors than in most of the other French regions. Therefore, our work had to evaluate the perception of the loadt by the regional officials, but also to remind that the revival of the idea of "pays" was much more precocious. This crossing of a descending national dynamic and an ascending, older movement, has led us to examine how this double reactivation took place in the Britain territory

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (503 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 385 ref. Bibliogr. p. 445-468. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1998/8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.