Des hommes, des lévriers et du sport : essai d'analyse de la survie uniquement irlandaise et contemporaine de l'ultime rationalisation d'une pratique cynégétique médiévale et britannique

par Laurent Daniel

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Jean Brihault.

Soutenue en 1998

à Rennes 2 .


  • Résumé

    L'Irlande abrite un sport unique au monde, créé puis interdit en grande-bretagne. On lache en contrebas d'un champ clos, deux lévriers sur un lièvre entraîné à fuir vers l'extrémité supérieure où il peut trouver refuge. Les lévriers le rattrapent puis tentent de s'en emparer, et le plus méritant des deux est qualifié pour le tour suivant. Ce sport pose les problèmes de son adoption par les irlandais, et de sa survie contemporaine. En effet, la première partie montre qu'il s'agit de sublimation exclusivement britannique de l'agressivité guerrière conçue par les élites aristocratiques et marchandes du 16e siècle pour cautionner leur hégémonie sociale et politique, qui s'inscrit dans un processus de civilisation. La seconde partie montre que la version en espace clos, entre l'originel et les courses sur cynodrome, est un pur produit de la révolution commerciale du 19e siècle qui concentrait des comportements économiques, idéologiques et sociaux qui menaçaient le progressisme, sous-tendu par l'éthique puritaine. Sa disparition, avant qu'on l'interdit, prouve que les britanniques avaient intégré des normes comportementales que deux siècles de coercitions avaient imposées. La troisième partie propose quatre hypothèses pour rendre compte de la survie de ce sport d'un autre lieu et d'un autre temps : le faible degré d'industrialisation et d'urbanisation, qui n'imposait pas d'éradiquer les vices identifies en Grande-Bretagne ; l'histoire sociale, politique et économique du sport, particulièrement nationale. Au niveau individuel, ce travail fait l'hypothèse, toujours sur cet axe civilisateur, qu'il peut s'agir de sublimation cathartique de pulsions agressives et libidinales ou, inversement, de retour à une Irlande gaélique et authentique, sur un mode panthéiste violent exacerbe par le culte du sacrifice. La pratique témoignerait alors de ce grand écart irlandais entre passe glorieux et modernisme. Cette thèse pose enfin le problème du rapport du sport à la société.


  • Résumé

    Ireland is home to a sport unique the world over, created then banned by the British. Two greyhounds are slipped at one end of an enclosed field on a hare trained to run up field for his life. As the greyhounds are quicker they soon break the hare and try to kill her. The more meritorious of the two qualifies for the following round. This sport raises two questions, that of its adoption by the Irish and of its contemporary survival. The first part shows, indeed, that this sport is an exclusively British sublimation of war aggressiveness and a stage in the civilizing process devised by the 16th century aristocratic and merchant elites, to back their social and political hegemony. The second part shows how the artificial alternative is the outcome of the nineteenth century commercial revolution, in-between the original type and racing, and concentrated economic, ideological and social attitudes that imperilled puritan-based progressivism. Its demise, before it was banned, is evidence that the British had come to terms with the cast of mind forced upon them by two centuries of legal and cultural compulsion. The third part presents four hypotheses which may account for the survival of a sport of former times, out of its birthplace : the not-so-advanced level of industrialization and urbanization, which did not make it necessary yet to curb what was deemed as vices in Great Britain ; and the particularly 'national' social, political and economic history of the sport. At an individual level, this research hypothesizes, in the civilizing process there again, that it may either be the sublimation of aggression and sexual impulses, or, quite the opposite, a reversion to some authentic Gaelic Ireland, on a pantheistic and violent mode magnified by the cult of sacrifice. In the latter case it would bear witness to the typically Irish split between her glorious traditional past and modernity. Finally, this thesis raises questions regarding the link between sport and society

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (586 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 297 ref. Bibliogr. p. 558-578. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1998/2/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.