Biodiversite et structure spatiale de la faune lombricienne dans une prairie temporaire de l'ouest de la france

par MARIO CANNAVACCIUOLO

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Paul Tréhen.

Soutenue en 1998

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de la biodiversite des organismes ingenieurs du sol est l'une des etapes initiale d'une demarche plus large dont l'aboutissement consiste a mieux connaitre leurs fonctions dans les processus edaphiques. L'espace est une composante structurante des communautes lombriciennes. Il s'agit en l'occurrence d'une ressource dont l'analyse de son utilisation par les vers de terre a necessite une approche methodologique propre, objet de la presente etude. L'echantillonnage des lombriciens dans une prairie temporaire a ete menee aux echelles du m#2 (ou intra-quadrat) et de l'hectare (ou inter-quadrat). L'etude a revele deux biais d'echantillonnage independants lors de l'utilisation de la methode d'extraction des lombriciens au formol : le premier est un artefact de la methode, alors que le second est a mettre en relation avec la taille et la biologie des especes. Apres une correction des valeurs des densites et biomasses lombriciennes necessaires a une approche quantitative, l'analyse de la repartition spatiale des vers de terre a l'echelle inter-quadrat est effectuee a partir des methodes geostatistiques. L'analyse des variogrammes des densites par classe d'age de aporrectodea caliginosa caliginosa, aporrectodea giardi, lumbricus castaneus et lumbricus terrestris, permet de detecter et de decrire une autocorrelation spatiale pour ces especes. Les methodes de krigeage permettent de modeliser et de cartographier la repartition spatiale de ces especes. A l'echelle intra-quadrat, les analyses de grille ont permis de decrire la structure spatiale de l'espece aporrectodea caliginosa caliginosa. Dans la majorite des cas, les analyses de grille effectuees permettent de detecter des repartitions agregatives en paquets ou en agregats. Ces premiers elements de reponse sur la structure spatiale de la faune lombricienne a deux echelles differentes nous amenent a nous interroger sur l'estimation de la diversite lombricienne totale au niveau de la zone d'etude. A l'echelle intra et inter-quadrat, les mecanismes biologiques en jeu et la maniere dont les fonctions lombriciennes sont assurees dans le sol sont discutes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 P.
  • Annexes : 137 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1998/156
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.