Une approche automatique a la specialisation de composants systeme

par EUGEN N. VOLANSCHI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Charles Consel.

Soutenue en 1998

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les systemes d'exploitation evoluent actuellement vers des formes de plus en plus generiques. Cette tendance est motive d'un cote par le besoin de couvrir un materiel de plus en plus complexe et diversifie, et d'autre part par le besoin d'integrer de nouveaux types de fonctionnalites tels que la qualite de service ou la securite. En poursuivant la philosophie traditionnelle selon laquelle le systeme d'exploitation implemente une machine virtuelle avec un nombre limite de fonctionnalites universelles, les systemes d'exploitation deviendront de plus en plus lents et inefficaces. Pour pallier a ce probleme, l'approche traditionnelle consiste a optimiser manuellement chaque composant systeme pour l'adapter a un nombre restreint de cas, consideres comme critiques. L'ecriture de tels composants systemes optimises requiert un niveau tres important d'expertise systeme. Cette these propose une methodologie d'optimisation de composants systeme plus accessible a des non-experts en systeme, reposant sur la specialisation de programmes. Par rapport a une demarche par specialisation manuelle, notre approche presente deux niveaux de simplification : la specialisation est automatisee par l'utilisation de l'evaluation partielle et dirigee par une specification declarative. Cette approche automatique apporte plusieurs avantages essentiels. Elle evite le risque d'introduction d'erreurs, en preservant la semantique du composant d'origine. Elle resout le probleme de maintenabilite d'un ensemble de versions fonctionnellement equivalentes. Enfin, elle encourage une application generalisee, inconcevable dans le cas d'une approche manuelle. Nous montrons, en utilisant notre prototype d'evaluateur partiel, que cette methodologie est applicable a l'heure actuelle a des systemes existants, commerciaux, et qu'elle peut apporter des gains significatifs meme sur des systemes deja optimises.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 P.
  • Annexes : 112 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1998/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.