Contribution a l'etude antigenique des souches hypervirulentes du virus de la bursite infectieuse du poulet (avibirnavirus, birnaviridae)

par Nicolas Eterradossi

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean Cohen.

Soutenue en 1998

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La bursite infectieuse aviaire est une affection importante chez le poulet. Son agent etiologique (ibdv) est un virus du genre avibirnavirus (famille des birnaviridae). La maladie est connue en europe depuis 1970. Depuis 1987, des souches virales hypervirulentes sont apparues (vvibdv). Le manque de test permettant de caracteriser rapidement l'antigenicite des vvibdv a ete a l'origine des travaux presentes. Des anticorps monoclonaux neutralisants (acm) ont ete produits contre la souche lukert de l'ibdv (souche virale classique), puis caracterises dans des tests de neutralisation in vitro, d'immunoempreinte, de radioimmunoprecipitation, d'additivite immunoenzymatique et d'immunocapture. Sept acm, reconnaissant au moins quatre domaines neutralisants de la proteine vp2, ont ete utilises dans un test de capture antigenique pour caracteriser 58 isolats francais de vvibdv collectes de 1989 a 1996. Tous ces virus differaient de la souche pathogene europeenne de reference isolee en 1970, par l'absence de fixation de deux acm (3 et 4). Cinquante-six isolats etaient comparables aux premieres souches de vvibdv isolees en 1989. Deux virus presentaient des modifications additionnelles, sans pour autant paraitre etre issues d'un processus de derive antigenique. Les bases moleculaires de l'antigenicite ont ete recherchees en appliquant un test de retro-transcription, amplification et sequencage automatique a la portion genomique codant le domaine immunogene majeur de vp2. L'absence de reactivite des acm 3 et 4 est apparue associee a des modifications des residus proline 222 et glycine 223, tandis que les modifications epitopiques additionnelles des virus atypiques etaient liees a des mutations des acides amines 318 a 324. Appliquee a des souches de vvibdv francaises, europeennes ou ivoiriennes, la double caracterisation antigenique et genomique a fait apparaitre une grande ressemblance entre tous les virus europeens. Bien que semblable a ceux-ci sur le plan antigenique, la souche ivoirienne etudiee en differe significativement sur le plan genetique. L'analyse phylogenetique suggere que ce virus pourrait representer un nouveau lignage de vvibdv. L'interet de ces resultats pour la connaissance antigenique et epidemiologique des vvibdv est discute.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 P.
  • Annexes : 311 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1998/12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.