Contribution a l'etude, chez un invertebre d'eau douce : lumbriculus variegatus (annelide, oligochete), de la toxicite de divers contaminants de l'environnement champardennais

par ISABELLE VELTZ BALATRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Guy Vernet.

Soutenue en 1998

à Reims .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les travaux decrits dans ce memoire ont ete conduits dans le but d'apporter notre contribution a l'etude de la toxicite de divers contaminants metalliques (le cuivre, le plomb et le platine) deja presents ou susceptibles de l'etre dans l'environnement viticole champardennais, en utilisant comme modele experimental un invertebre d'eau douce lumbriculus variegatus (annelide, oligochete) qui y est largement repandu. Pour cela, nous avons dans un premier temps etudie la biologie du ver en milieu sain, en particulier les modalites de sa multiplication asexuee, et l'aptitude a la regeneration cephalique (artificiellement provoquee) de cet animal dont la scissiparite architomique est, rappelons-le, l'unique moyen de reproduction. Nous avons dans un deuxieme temps teste le cuivre, le plomb et le platine seuls ou en association sur l. Variegatus, en mettant en uvre pour cela differentes approches : bioconcentration, toxicite letale et subletale susceptible d'entrainer des perturbations de la regeneration cephalique. Nous avons montre que cu, pb et pt s'accumulent fortement dans le ver et presentent une tres forte toxicite aigue pour l'annelide lorsqu'ils sont employes seuls. En melange, cette toxicite augmente nettement (phenomene de synergie). Ces trois metaux a dose subletale induisent des retards de la regeneration cephalique ; le plomb, le platine et les associations cu/pb et cu/pt entrainent de plus la formation de regenerats atypiques. L'intoxication des vers par des eaux prelevees dans divers sites champardennais reputes contamines par des metaux lourds montre que les concentrations environnementales de toxiques, bien que subletales, sont suffisantes pour perturber severement la regeneration cephalique de l'oligochete. La sensibilite de la regeneration cephalique du ver aux contaminants metalliques doit a present etre testee directement dans le milieu naturel afin de qualifier ce test en ecotoxicologie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 253 P.
  • Annexes : 297 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 98REIMS020BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.