Traitement temporel de l'information auditive et temporal

par Nathalie Ehrlé

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Françoise Cordier et de Séverine Samson.

Soutenue en 1998

à Reims .


  • Résumé

    Cette thèse a exploré le traitement de l'information auditive temporelle appartenant à la gamme des millisecondes chez des patients présentant des lésions temporales unilatérales droites ou gauches ainsi que chez des sujets contrôles sans atteinte neurologique. La partie expérimentale de ce travail est précédée d'une présentation des modèles d'horloge interne ainsi que d'une description anatomofonctionnelle du lobe temporal et de son implication dans le traitement temporel. Une première partie psychophysique a été consacrée aux capacités de discrimination temporelle. L'étude 1 a révèle un déficit de la discrimination d'irrégularité (anisochronie) chez les patients caractérisés par la présence d'une lésion temporale gauche (atrophie hippocampique ou résection de la face interne du lobe temporal) lorsque les sons étaient présentés rapidement (80 ms entre le début de deux sons successifs) par opposition aux tempos plus lents (300-1000 ms). En revanche, les performances de tous les sujets semblent adéquates pour une tache de détection d'anisochronie. L'étude 2 portant sur la discrimination de durées brèves (sons continus de 80 et 300 ms) n'a révélé aucun trouble de la perception quel que soit le groupe de sujets. Les données suggèrent cependant que les patients ayant subi une résection temporale droite ou gauche utilisent une valeur de référence différente de celle des sujets sains et de la durée cible, indiquant une surestimation de cette durée. L'effet du partage attentionnel et de la présence d'un délai entre les deux sons a comparer ont également été examines. Une seconde partie expérimentale a exploré le traitement temporel dans le cadre d'une approche plus cognitive. Les résultats de l'étude 3 ont démontré que les deux groupes de patients étaient perturbes pour la reproduction de patterns rythmiques structures selon deux dimensions (la métrique et la rythmique). En revanche, il n'a pas été possible de dissocier l'effet de ces dimensions sur leurs performances. Enfin, une dernière étude a mis en évidence un déficit des patients ayant subi une résection temporale gauche dans la détection d'allongements temporels insérés dans des extraits familiers. L'ensemble de ces données suggère l'implication du lobe temporal gauche dans le traitement de l'information auditive séquentielle rapide et, dans une moindre mesure, la contribution du lobe temporal droit dans la reproduction de patterns rythmiques complexes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 336 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.