Le monde incertain de Philip K. Dick, écrivain visionnaire

par Hervé Lagoguey

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Claude Fierobe.

Soutenue en 1998

à Reims .


  • Résumé

    Cette thèse est une étude des thèmes majeurs de l'œuvre de Philip k. Dick, écrivain américain connu pour ses œuvres de science-fiction. Une partie du corpus dickien peut être considérée comme une représentation des spasmes qui secouent le monde extérieur et des menaces qui pèsent sur celui-ci depuis l'ère de l'atome. En raison de son caractère belliqueux, de sa propension à la destruction, de son gout du pouvoir, l'homme est son propre ennemi, bien plus que les extraterrestres. Reflets a peine voiles de l'être humain ou figures de l'altérité, ces créatures servent à illustrer la difficulté qu'a l'homme a communiquer ou cohabiter avec l'autre. Dick s'est cependant surtout penche sur l'espace intérieur de l'homme, et deux questions capitales l'ont hante toute sa vie : + what is human ? ; et + what is real ? ;. Dans un univers instable, voue à disparaitre, définir l'identité de l'homme est une tâche complexe. Pour illustrer cette difficulté, Dick se sert des artifices de la sf qu'il manipule a sa guise : invasion extraterrestre, contrôle des esprits, aliénation due à la drogue, doubles artificiels. Face aux bouleversements de cette fin de siècle, l'apparence, le comportement et la nature d'un être sont parfois insuffisants pour nous renseigner sur son identité. Cette indécision quant à l'identité humaine est intimement liée aux incertitudes portant sur le réel. Le monde n'est-il pas aussi factice que les acteurs et simulacres qui y prolifèrent ? Nos sens sont peut-être insuffisants pour nous permettre de voir et comprendre l'univers tel qu'il est réellement, a moins que notre perception soit un facteur décisif dans la déformation de la réalité. Cela signifierait qu'au lieu de voir le monde tel qu'il est, nous le voyons tel que nous sommes. C'est avant tout dans son esprit que l'homme transforme le monde, telle est l'idée véhiculée par les realites interieures que Dick nous fait découvrir. Il nous invite aussi a réfléchir sur le rapport que l'homme entretient avec le réel et l'illusoire : ou se situe sa vérité, ou vont ses préférences et ses croyances ? La réalité intérieure a peut-être plus de valeur qu'une réalité extérieure dont l'objectivité et la vertu restent a démontrer. A travers ce questionnement, l'œuvre de Dick est plus proche de la réflexion philosophique que du divertissement pour adolescents auquel la sf est trop souvent associée.

  • Titre traduit

    ˜The œuncertain world of Philip K. Dick, a visionary writer


  • Résumé

    This thesis is a study of the major themes in the works of Philip k. Dick (1928-1982), an american writer famous for his science fiction novels and short stories. Part of the dickian corpus may be considered as an illustration of the chaotic state of the outer world and of the threats hanging over it since the creation of the atomic bomb. Because of his warlike nature, his propensity for destruction and his taste for power, man is his own enemy, much more so than aliens. Whether these creatures mirror man or represent otherness, they often help us to understand how difficult it is for human beings to communicate or live together. However, dick was more interested in man's inner space, and two fundamental questions haunted him throughout his life : + what is human ? ; and + what is real ? ;. In an uncertain world which is destined to disappear, defining man's identity is a complex task. To illustrate this difficulty, dick uses the tricks of science fiction in his own peculiar way : alien invasion, mind control, technological miracles, drug-induced alienation, artificial doubles. Faced with the upheaval of the end of the century, the appearance, the behaviour and the nature of a being are sometimes insufficient to inform us of his identity. This indecision about human identity is intimately connected to the uncertainty of reality. The world might be as fake as the actors and simulacra with which it is teeming. Our senses are perhaps inadequate to enable us to see and understand the universe as it actually is, unless perception is a decisive factor in the distortion of reality. It would mean that instead of seeing the world as it is, we see it as we are. It is first and foremost in his mind that man changes reality : that is the idea conveyed by the inner realities dick shows us. He also invites us to think about man's relationship with illusion and reality : where is his truth, where are his preferences and beliefs ? Inner subjective reality may be more valuable than an outer reality whose virtue and objectivity remain to be proved. Through this endless questioning, dick's work is much closer to philosophical reflection than to the teenagers' entertainment with which the genre of science fiction is all too often associated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol (490 f.).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 456-483

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.