Espaces et ségrégations scolaires : l'exemple des enfants d'immigrés dans les collèges de l'Académie de Versailles

par Catherine Barthon

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Michelle Guillon.

Soutenue en 1998

à Poitiers , en partenariat avec Université de Poitiers. Département de géographie (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'espace scolaire est-il étanche aux ségrégations urbaines ? Reproduit-il au contraire, voire renforce-t-il les formes et les processus de différenciation sociale et ethnique des territoires à l'oeuvre dans la ville ? Telle est la question qu'explore cette thèse à partir de l'exemple des enfants d'immigrés dans les collèges de l'académie de Versailles. Entre géographie et sociologie, notre réflexion porte sur la ségrégation scolaire, processus saisi à travers plusieurs dimensions - la concentration spatiale, la mise à distance socio-spatiale, la hiérarchisation de l'espace éducatif et la mise en concurrence des établissements, la captivité, l'échec scolaire - et analysé à trois échelles : l'académie, la commune, l'établissement. Après avoir examiné la répartition spatiale des élèves étrangers dans l'espace académique, la relation structurelle entre division sociale des territoires et hiérarchisation de l'espace éducatif est mise en évidence, relation conduisant à la relégation d'une majorité d'enfants d'immigrés dans les segments les moins attractifs de l'espace scolaire. Puis l'étude s'installe dans deux communes du nord des Hauts-de-Seine où la genèse, les formes et les mécanismes de la ségrégation scolaire sont analysés. On peut alors isoler à partir d'une comparaison des structures morphologiques et socio-démographiques de l'espace urbain et de l'espace scolaire, un double mouvement "d'ethnicisation" et de "prolétarisation" des publics des collèges publics, conséquence du déplacement vers le secteur privé ou vers les collèges parisiens, des familles françaises les plus aisées. Ces pratiques de détournement de la carte scolaire accompagnent, dans une logique d'interdépendance, de nouvelles formes de différenciation entre collèges qui sont appréhendés ici à travers les politiques d'établissement, les pratiques de constitution des classes, l'orientation plus ou moins sélective ou la mobilité des personnels enseignants. . .

  • Titre traduit

    A geographical approach to school segregation : the case of migrant's children in junior high school of Versailles academy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (400 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 367-379

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque-cartothèque de l'UFR Sciences économiques Gestion Géographie et Aménagement des territoires.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2152
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-1998-5
  • Bibliothèque : Maison des sciences de l'homme et de la société. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3073
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.