Banques et titrisation-réduction de dette dans les pays en développement : une analyse comparative entre obligations Brady et bons à durée variable

par Jean-Blaise Kibongui

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Norel.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Commercial banks and debt reduction-securitization in less developed countries.


  • Résumé

    La stratégie de réduction de la dette des PED par titrisation est fondée théoriquement sur la courbe de "laffer" de la dette et pratiquement sur le marché secondaire de la dette. Mais son efficacité peut être remise en cause par l'état de la conjoncture et par la nature même des titres émis. Dans cette logique, l'analyse comparative entre les obligations Brady (qui sont des titres à durée fixe) et les bons à durée variable (qui sont des titres à durée indexée sur la capacité à payer du débiteur) sur la base de leur sensibilité à l'état de la conjoncture, développée dans le cadre de ce travail, permet d'observer que : - les obligations brady constituent une formule de réduction de la dette (mais aussi de financement international des activités) essentiellement opérationnelle en bonne conjoncture et dont la "viabilité" en mauvaise conjoncture repose sur l'existence (implicite ou explicite) d'un preteur en dernier ressort. - les bons à durée variable, insensibles à l'état de la conjoncture réprésentent une technique de réduction de dette (mais aussi de financement international) intéressante, pour les différentes parties (créanciers et débiteurs) quel que soit l'état de la conjoncture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 321 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 301-310

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 27-1998-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.