Introduction de la dilution dans la modélisation de la combustion turbulente pour les mélanges pauvres : application à une flamme stabilisée dans un écoulement à point d'arrêt

par Hamid Lahjaily

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de Michel Champion.

Soutenue en 1998

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    On considere la modelisation de la combustion turbulente des melanges pauvres a richesse variable, en particulier le cas d'un melange reactif dilue par l'air ambiant. Les bases d'une description thermochimique du melange instantane sont posees. Celle-ci est basee sur deux variables scalaires : une fraction de melange f liee a la richesse du melange frais local et une variable d'avancement c decrivant les reactions chimiques. Ces dernieres permettent d'exprimer la temperature et les fractions massiques des especes. A partir de l'analyse des etats des paquets de gaz frais et brules, une densite de probabilite jointe de c et f permettant de decrire l'etat thermochimique du melange reactif turbulent est proposee. Suivant l'hypothese d'un regime de flammelettes minces, la structure de cette pdf permet la description de la combustion d'un melange a richesse variable, prenant en compte en particulier l'extinction de flammelettes dans un melange dont la richesse est inferieure a la limite d'inflammabilite en regime pauvre. Cette pdf permet en outre de calculer le taux de production chimique moyen

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 p
  • Annexes : 104 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 98/POIT/2338
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.