Hydrogénation sélective d'esters méthyliques insaturés (oléate de méthyle) en alcools insaturés (alcool oléique) en présence de catalyseurs contenant du cobalt (ou du ruthénium) et de l'étain

par Francis Autin

Thèse de doctorat en Chimie appliquée

Sous la direction de Joël Barrault.

Soutenue en 1998

à Poitiers ESIP .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'association d'un metal (ru, co) avec de l'etain permet l'hydrogenation selective de l'oleate de methyle en alcool oleique, produit recherche dans l'industrie pour la synthese de tensioactifs. Cependant la teneur en etain modifie les vitesses d'hydrogenation des esters et de la reaction secondaire de transesterification entre l'oleate de methyle et l'alcool forme. En effet un maximum de selectivite en alcool oleique est observe pour un rapport sn/metal determine. L'etude de la surface par xps montre l'existence de particules de metal zerovalent (ru) et/ou d'oxydes (co) et de differents oxydes d'etain, snox (en interaction etroite avec le metal zerovalent) et snoy. Les centres actifs responsables de l'hydrogenation selective seraient de type me#0(snox)#2. Les oxydes d'etain snoy seraient a l'origine des reactions de transesterification, et les particules metalliques libres de l'hydrogenation de la liaison ethylenique. La methode de preparation des catalyseurs et la nature du support ont une influence determinante sur la composition superficielle des solides. Si dans le cas du ruthenium, la reduction par nabh#4 accroit le nombre d'especes metalliques et d'especes oxydes snox, cet effet est plus limite dans le cas du cobalt par suite de la formation d'aluminate de cobalt. La preparation de catalyseurs par voie sol-gel a permis d'obtenir une plus grande homogeneite du solide et une plus grande dispersion des precurseurs des centres reactionnels sans toutefois obtenir la configuration desiree (me#0, snox). L'etude cinetique realisee sur les catalyseurs a base de cobalt montre que la vitesse de la reaction de transesterification est toujours superieure a celle de l'hydrogenation des esters. De plus la presence de methanol (produit de la reaction) influence considerablement la vitesse d'hydrogenation de l'oleate d'oleyle. Par ailleurs les reactions d'isomerisation cis-trans sont favorisees par l'utilisation d'un support particulierement hydrophobe comme le charbon actif.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10], 132 p
  • Annexes : 141 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 98/POIT/2282
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.