La matiere organique des eaux souterraines : caracterisation par des methodes globales et specifiques et evolution lors des traitements de desinfection

par PHILIPPE LACOSTE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Terre, océan, espace

Sous la direction de Nicole Merlet.

Soutenue en 1998

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les objectifs principaux de cette etude ont ete de caracteriser la matiere organique globale et specifique des eaux thermales ainsi que de suivre l'impact des differents traitements de desinfection (chlore, acide peracetique) sur les constituants chimiques de ces eaux. Le suivi de la matiere organique globale (cod, uv, fluorescence) met en evidence de faibles teneurs en matiere organique avec des cod variant generalement de 0,1 a 0,5 mg c. L##1. Les acides amines et les sucres ont fait l'objet d'un suivi parallele. Selon les eaux thermales, les teneurs en acides amines et sucres dissous totaux (aadt et sdt) varient respectivement de 36 a 120 g c. L##1 (3 a 60% du cod) et de 4 a 31 g c. L##1 (1 a 15% du cod). Les acides amines majoritaires sont, la serine, la glycine, l'acide aspartique et glutamique, l'alanine et l'ornithine et representent plus de 70% des aadt, tandis que pour les sucres, le glucose est majoritaire et intervient a plus de 50% des sdt. Plus les eaux sont profondes et mineralisees, plus le cod est faible et plus la proportion des aadt et des sdt par rapport au cod est importante. Ces resultats ont permis de mettre en evidence une signature en acides amines et en sucres particuliere par rapport aux eaux de surface, qui donne des indications sur l'origine eventuelle de ces composes dans les eaux thermales. L'ajout d'oxydants (chlore-acide peracetique) entraine des modifications des caracteristiques physico-chimiques des eaux thermales et, en terme de desinfection, la teneur en oxydant efficace vis-a-vis des germes bacteriens se trouvera limitee par les reactions paralleles se produisant dans ces eaux. La demande en chlore de ces eaux varie de 2,1 (saujon) a 22,7 mg cl#2l##1 (prechacq), elle est essentiellement engendree par matiere minerale. Quant au traitement a l'acide peracetique, il engendre une decomposition des peroxydes favorisee par la presence de certains composes mineraux pouvant initier des reactions radicalaires de type fenton.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 P.
  • Annexes : 202 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.