Isolement et caractérisation d'ADNc codant des protéines impliquées dans le transport membranaire des acides aminés chez Arabidopsis thaliana et Vicia faba

par Florence Montamat

Thèse de doctorat en Biochimie et physiologie végétale

Sous la direction de Serge Delrot.

Soutenue en 1998

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La distribution de l'azote reduit, qui est essentielle pour le developpement et la productivite des plantes, s'effectue surtout sous forme d'acides amines. L'influx des acides amines dans les cellules est assure par cotransport avec des protons. Un certain nombre de transporteurs d'acides amines, notamment les ataaps, ont deja ete clones chez arabidopsis thaliana par complementation fonctionnelle de levures mutantes. Par une approche similaire, nous avons isole pour la premiere fois un adnc de plante (a. Thaliana) codant un homologue aux hmgs (hydroxy-methylglutaryl-coenzyme a synthase) animales. L'activite hmgs de la proteine vegetale a ete confirme par expression heterologue chez la levure. Cette enzyme semble stimuler, de facon faible mais reproductible, l'absorption des acides amines. Nous suggerons que l'hmgs, qui intervient dans la voie de biosynthese des sterols, modifie la composition de la membrane plasmique, avec une incidence sur sa permeabilite. Une seconde approche nous a amenee a preparer une banque d'adnc de feuilles adultes de feve (vicia faba l. ) et a la cribler avec une sonde obtenue par reaction d'amplification sur la banque en utilisant des amorces oligonucleotidiques degenerees. Un adnc pleine longueur (vfaap2) codant un homologue aux ataaps a ete isole. Le profil d'hydrophobicite revele que la proteine deduite de 56 kd est intrinseque ; sa structure presente 12 helices potentiellement transmembranaires. L'expression de cet adnc dans la levure montre qu'il code un transporteur reconnaissant les acides amines neutres et acides avec une forte affinite pour les acides amines hydrophobes aromatiques et aliphatiques. Le transport est stereospecifique et couple avec des protons. L'expression elevee du transporteur dans les tiges et les gousses de feve, visualisee par northern blot, suggere qu'il intervient dans les echanges xyleme/phloeme. Par pcr sur des arns totaux reversement transcrits et prepares a partir des differents organes de la plante, 3 autres adnc d'environ 800 pb et presentant des sequences peptidiques partielles homologues aux aaps ont ete isoles. Leur expression dans les differents organes de la plante a ete precisee. Ces derniers resultats representent les premieres avancees moleculaires concernant le transport de l'azote dans une famille vegetale ou ce phenomene joue un role important sur le plan economique (legumineuses).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [14], 115, [5] f
  • Annexes : 229 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 98/POIT/2276
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.