Phylogeography of Monogean Polystomatidae : a molecular approach to infer the evolutionary history of this group of parasites

par Neeta Devi Sinnappah

Thèse de doctorat en Biologie. Formation doctorale : parasitologie et écologie parasitaire

Sous la direction de Claude Combes.

Soutenue en 1998

à Perpignan .


  • Résumé

    ‬les polystomatidae constituent une famille de parasites que l'on retrouve uniquement chez des hotes tetrapodes, comme les amphibiens et les cheloniens. Ainsi, il a ete originellement propose que ces derniers seraient derives d'un stock ancestral de monogenes parasites de poissons sarcopterygiens, qui auraient ensuite coevolue chez les amphibiens. Puisque les polystomatidae presentent une distribution cosmopolite (distribues sur l'ensemble des continents), il a ete avance que cette famille serait tres ancienne dont l'origine, pourrait remonter a la pangee. Dans cette etude, nous avons realise des analyses phylogenetiques moleculaires a partir de sequences partielles du gene ribosomal 18s et de sequences completes de its1 chez 23 especes de polystomes, afin d'elucider les associations historiques entre les hotes et leurs parasites. Vingt trois especes ont ete examinees parmi lesquelles 17 infestent des anoures, 4 des cheloniens d'eau douce et deux qui parasitent respectivement l'hippopotame et le dipneuste australien. Trois methodes ont ete utilisees (nj, mp et ml) dans le but de comparer la robustesse des arrangements phylogenetiques entre les taxa. Nous avons montre que la presence de polystomatides chez les tortues peut etre uniquement expliquee par un transfert lateral a partir d'une lignee eteinte de clacanthe ou d'amniote. Ceci se serait produit lorsque certaines tortues auraient colonise le milieu aquatique d'eau douce. La presence d'oculotrema hippopotami chez l'hippopotame serait le resultat d'une capture secondaire a partir des tortues d'eau douce. Si les facteurs ecologiques sont a l'origine de ces captures, la derive des continents a certainement joue un role majeur sur l'evolution des polystomes de neobatrachia. Polystoma, le genre le plus diversifie parmi les polystomatides, trouverait son origine en amerique du sud chez des hotes bufonides, suite a la separation de l'amerique du sud de l'afrique il y a environ 100 millions d'annees. C'est pendant la phase de dispersion des anoures, que les especes de polystomes auraient colonise tous les autres continents, c'est a dire l'amerique du nord, l'eurasie, puis l'afrique. Ceci expliquerait donc pourquoi les especes du genre polystoma sont etroitement apparentees. Nous pouvons suggerer que le genre polystoma aurait envahi l'afrique tres recemment, il y a environ 8 millions d'annees via des hotes anoures venant d'europe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 SIN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.