Contribution à l'étude du génome d'Arabidopsis thaliana dans la région du gène EM1

par HUI-JU WO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Delseny.

Soutenue en 1998

à Perpignan .


  • Résumé

    Dans le but d'acquerir des informations sur un locus du genome d'arabidopsis thaliana, le locus em1, differentes approches ont ete adoptees pour en etablir la structure et en etudier le contenu. Un premier travail a consiste a localiser sur la carte genetique de la plante et a montrer que em1 est situe sur le chromosome 3, a la position 68,5 centimorgans. La carte physique de cette region du genome a ete etablie par l'ordonnancement de clones yac representant un contig qui couvre environ 1,75 megabases. Ensuite, la sequence complete d'un contig de 32 kilobases autour du gene em1 a ete etablie et analysee. Hors em1, sept genes, jamais decrits jusqu'ici chez la plante, ont ete identifies et analyses. Deux de ces genes, en copie unique dans le genome, ont fait l'objet d'une etude plus approfondie. Une etude a d'abord ete consacree au gene atg5, dont la proteine s'est revelee tres similaire a la proteine sac1p de levure impliquee dans l'organisation du cytosquelette d'actine et la fonction secretoire de l'appareil de golgi. Ce gene presente la particularite de contenir un intron de type u12 et nous montrons que cet intron est conserve dans le gene homologue d'autres plantes. L'arnm atg5 n'est detecte qu'a tres faible niveau dans les differents tissus de la plante et il est absent des graines seches. L'apport d'aba exogene stimule l'accumulation de ce messager dans la plantule. Nous montrons que la proteine atg5p est capable de complementer un mutant sac1 de levure en restaurant le phenotype sauvage, par suppression de l'auxotrophie a l'inositol et de l'incapacite a croitre a basse temperature. L'analyse de plantes transgeniques ou le gene gus est sous le controle du promoteur atg5 indique que l'expression du gene est limitee a quelques tissus, et notamment a l'embryon precoce et au pollen en fin de maturation. Une seconde etude a ete effectuee sur le gene atg7 qui code une proteine kinase calcium-dependante. Une etude de l'expression du gene montre que les transcrits, presents dans la plupart des tissus, sont absents de la graine mature. Ces arnm codent une proteine de structure classique, avec quatre sites de fixation du calcium. Cependant, l'isolement d'un adnc ou seuls trois des sites sont conserves, suggere qu'il pourrait exister un epissage differentiel du transcrit primaire en reponse a une situation biologique specifique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 102 P.
  • Annexes : 150 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 WU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.