Anciens et nouveaux réactifs pour la décontamination simultanée des métaux et de l'arsenic dans des sols de sites industriels

par Céline Segues

Thèse de doctorat en Chimie. Microbiologie de l'eau

Sous la direction de Sylvaine Tellier.

Soutenue en 1998

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Parmi les techniques actuelles de rehabilitation des sites, seules les techniques physico-chimiques permettent d'eliminer veritablement et definitivement les polluants metalliques par un transfert de la pollution a l'exterieur du sol. L'extraction par un reactif chimique, l'une de ces methodes, est testee dans ce memoire pour traiter une pollution multiple en metaux (cr, cd, zn, pb, cu) et en arsenic. Il est donc necessaire de trouver un milieu reactionnel capable d'extraire simultanement les metaux (solubles plutot en milieu acide) et l'arsenic (soluble plutot en milieu basique). Dans un premier temps, l'etude detaillee d'un sol de site industriel est entreprise afin de determiner les capacites d'extraction maximale de reactifs chimiques puissants et connus, comme les acides et l'edta. Chaque solution d'extraction efficace sur ce sol est ensuite appliquee sur quatre autres sols d'origine industrielle. Cette etude permet une approche sur les differents comportements de chaque sol et tente d'etablir la possibilite de generaliser un traitement donne. Dans un deuxieme temps, d'autres composes (de la famille des thiols) plus originaux et moins agressifs sont testes. Les resultats montrent que ces complexants employes en milieu basique sont particulierement performants compares aux autres agents d'extraction, plus classiquement utilises. Apres avoir optimise les conditions operatoires necessaires a l'extraction de l'arsenic et des metaux, des essais a l'echelle pilote sont realises. Enfin, l'etude sur les quatre autres sols permet d'evaluer les performances de ces nouveaux reactifs et de montrer leur efficacite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11627
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.