Apprentissage olfactif chez l'abeille domestique (apis mellifera l. ) etude comportementale et sensorielle

par Jean-Christophe Sandoz

Thèse de doctorat en Biologie du comportement

Sous la direction de Minh-Hà Pham-Delègue.

Soutenue en 1998

à Paris 13 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'apporter une meilleure connaissance de la plasticite du comportement de l'ouvriere d'abeille domestique vis-a-vis des signaux olfactifs de son environnement naturel. En particulier, les processus d'apprentissage olfactif qui representent une phase critique du comportement de butinage, ont ete etudies par des methodes comportementales et sensorielles en conditions controlees. Nous avons evalue : - la duree et la stabilite de la memoire olfactive de l'abeille, grace a un essai biologique base sur le conditionnement du reflexe d'extension du proboscis, ou une odeur (stimulus conditionnel) est associee a de la nourriture sucree (stimulus inconditionnel). Apres une seule association odeur-nourriture, les abeilles retiennent une odeur florale toute leur vie. Cependant, une extinction des reponses apparait lors de presentations repetees de l'odeur sans renforcement. Celle-ci ne provient pas d'une destruction de la memoire, car une recuperation spontanee des reponses est possible apres une periode de repos. - les capacites d'apprentissage, de discrimination et de generalisation des abeilles, en les conditionnant avec plusieurs produits odorants d'origine florale ou pheromonale. Les abeilles peuvent apprendre durablement ces deux types de signaux, mais montrent des performances de generalisation qualitative asymetriques entre les produits floraux et pheromonaux etudies. - les capacites des abeilles de transposer la signification d'une information olfactive apprise, d'un contexte experimental a un autre. Ainsi, une exposition olfactive passive au cours des premiers jours de la vie adulte entraine une plus forte orientation vers l'odeur d'exposition en olfactometre, mais de plus faibles performances d'apprentissage associatif, par rapport a des abeilles temoins. - l'existence de modulations de la sensibilite antennaire au cours de processus d'apprentissage olfactif, grace a des enregistrements simultanes d'electroantennogrammes et de reponses d'extension du proboscis. Aucune modification des reponses sensorielles n'a ete observee apres un conditionnement olfactif. Nous discutons de l'influence de la plasticite de l'apprentissage olfactif sur l'adaptation du comportement de butinage de l'abeille dans un environnement naturel en permanente transformation.

  • Titre traduit

    Olfactory learning in the honey bee (apis mellifera l. ) a behavioural and sensory study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 294 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-262

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Avignon Université. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T PAR 98.14
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 084
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.