Etude experimentale et comparee de comportements sociaux et reproducteurs chez plusieurs especes de souris du genre mus. Possibilite d'une monogamie chez mus spicilegus

par Bruno Patris

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Claude Baudoin.

Soutenue en 1998

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse des marqueurs genetiques permet de distinguer a ce jour quatre especes de souris sauvages du genre mus en europe : mus musculus, mus spretus, mus spicilegus et mus macedonicus. Apres une synthese des caracteristiques ecologiques de ces especes (chapitre 1), nous avons etudie de maniere comparee leurs caracteristiques comportementales. Il apparait que chaque espece presente des comportements specifiques lors de la copulation (chapitre 2), en accord avec leurs positions phylogenetiques respectives, qui peuvent intervenir dans l'isolement reproducteur observe en milieu naturel. Ces resultats, ainsi que les donnees d'elevage lors de la formation des couples, nous ont amene a reviser l'idee, generalement repandue, selon laquelle ces especes seraient polygames-polygynes comme la souris domestique m. M. Domesticus. Ainsi m. Spicilegus, la souris des steppes qui construit des tumulus, presente des caracteristiques comportementales compatibles avec un systeme d'appariement monogame. En effet elle se caracterise par la difficulte a realiser des paires male-femelle sans une periode de familiarisation et par des identifications olfactives systematiques entre les partenaires avant chaque monte. Nous avons donc realise une etude comparee, entre m. Spicilegus et m. M. Domesticus, de divers comportements sociaux et reproducteurs representatifs du systeme d'appariement. Il apparait que la souris des tumulus presente une plus forte intolerance interindividuelle qui reduit les chances d'observer des groupes sociaux complexes en dehors des proches apparentes (chapitre 3). De plus cette espece presente une grande stabilite des paires male-femelle, une fois le lien etabli, qui se traduit par un faible taux de copulation en dehors du couple par rapport a la souris domestique (chapitre 4). Enfin les soins paternels, caracteristiques des especes de mammiferes monogames, sont egalement significativement plus intenses chez m. Spicilegus que chez la souris domestique (chapitre 5). Ces resultats ethologiques sont bien compatibles avec un systeme d'appariement monogame chez m. Spicilegus.

  • Titre traduit

    Experimental and comparative study of social and reproductive behaviours in several species of european wild mice within the genus mus. Possibility of a monogamous mating system in mus spicilegus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 299 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.