Synthèse et utilisation de polymères conducteurs comme matière active pour la détection incendie

par PHILIPPE SCHOTTLAND

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de CLAUDE CHEVROT.

Soutenue en 1998

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce memoire, nous decrivons la synthese de polymeres conducteurs et leur utilisation pour la realisation de detecteurs de gaz et d'incendie a faible cout. Nous avons aborde en premier lieu l'etude bibliographique des gaz emis lors d'un incendie afin de mieux comprendre les phenomenes qui entrainent la production de gaz et la nature de ceux-ci. Les modifications des proprietes electriques des polymeres conducteurs en presence de gaz ont alors ete etudiees d'un point de vue bibliographique. Dans une premiere partie experimentale, nous avons examine les potentialites de polymeres conjugues insolubles pour la detection de certaines especes gazeuses en utilisant la modification de leurs proprietes electriques. Dans une seconde partie, nous avons etudie les materiaux solubles deposes a l'etat neutre. Nous exposons en detail la synthese de nouveaux derives solubles du poly(3,4-ethylenedioxythiophene) presentant une faible bande interdite et leur interet en detection. Enfin, nous decrivons dans la troisieme partie le depot d'un de ces nouveaux polymeres par la technique de langmuir-blodgett et les avantages qu'il presente en terme de sensibilite a des gaz oxydants comme no#2. Les variations de conductivite les plus importantes (jusqu'a 8 decades) ont ete observees avec ces nouveaux polymeres a faible gap lors d'une exposition a des vapeurs de no#2 a 1% dans n#2. Cependant, le materiau donnant le meilleur compromis entre sensibilite, stabilite et reversibilite de detection est le poly(3-octylthiophene). Utilise comme matiere active pour les capteurs, ce polymere permet egalement d'envisager une detection intelligente en discriminant par exemple la fumee de cigarette d'un feu de fil electrique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 p.
  • Annexes : 202 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 082
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.