Synthèse, caractèrisation et propriètés biologiques de copolymères biospécifiques à activité inhibitrice de l'adhésion de staphylococcus aureus

par Sandrine Berlot

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Marcel Jozefowicz.

Soutenue en 1998

à Paris 13 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ces dernieres annees, une frequence elevee d'infections associees aux implants medicaux a ete observee. La proportion croissante de souches bacteriennes resistantes aux antibiotiques complique le traitement de telles infections, qui sont difficiles a soigner sans le retrait de l'implant. Ainsi, le but de cette these etait de mettre au point un biomateriau qui pourrait inhiber directement l'adherence bacterienne, etape primordiale dans la colonisation de l'implant. Des resultats obtenus au lrm ont montre qu'il est possible de creer des sites biospecifiques sur polymeres par substitution aleatoire avec des groupements chimiques convenablement choisis, permettant des interactions specifiques avec les proteines. Plus precisement, des derives statistiques biospecifiques du polytstyrene (ps) porteurs de groupements sulfonates et carboxylates peuvent induire des changements de conformation de la fibronectine adsorbee en fonction de la composition chimique du polymere, impliquant une modulation de la proliferation de cellules eucaryotes. Suite a ces resultats, nous avons decide de synthetiser des derives biospecifiques du ps et nous avons montre que ces derives induisent une modulation de l'adherence de staphylococcus aureus, un des principaux microorganismes responsables des infections liees aux biomateriaux. En parallele, des copolymeres a base de poly (chlorure de vinyl) (pvc) et de poly (methacrylate de methyl) (pmma) porteurs de groupes sulfonates et carboxylates, ont ete synthetises par copolymerisation statistique, en vue d'applications biomedicales. Les resultats montrent que la fonctionnalisation du pvc ou du pmma permet d'obtenir des copolymeres inhibiteurs de l'adherence de staphylocoques, adherence dependant directement de la composition des polymeres. De plus, nous avons mis en evidence une correlation entre adhesion et proliferation bacterienne, jamais decrite jusqu'a present. Ainsi, cette these apporte la preuve que la copolymerisation statistique permet l'obtention de copolymeres a la fois bacteriophobes et bacteriostatiques, offrant de nombreuses perspectives d'applications biomedicales pour ces polymeres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 275 p.
  • Notes : Publication autorisée
  • Annexes : 210 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.