L'expression du trauma sexuel à l'adolescence : des figures de la perversion issues de l'attentat sexuel à la période de latence

par Bruno Deswaene

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et pathologique

Sous la direction de Marie-Claude Lambotte.

Soutenue en 1998

à Paris 13 .


  • Résumé

    A partir d'une experience clinique aupres d'adolescents ayant vecu un attentat sexuel durant la periode de latence, nous avons voulu montrer que la gestion difficile de la cure psychanalytique constituait un indicateur significatif d'une organisation psychique particuliere. En effet, nous avons fait l'hypothese qu'il s'agissait la de l'emergence de figures de la perversion relatives a une organisation traumato-psychique singuliere. Dans un premier temps, nous nous sommes attache a faire valoir qu'il existait entre l'attentat sexuel et le trauma un lien enigmatique issu des fondements theorico-historiques, du rapport complexe entretenu avec le biologique, de l'acceptation meme du concept freudien de seduction sexuelle, de la confusion existante entre trauma freudien et traumatisme ferenczien, et de la necessite de reenvisager theoriquement ces concepts a la lumiere du modele mathematique et des applications possibles integrees a la theorie de j. Lacan par exemple. Dans la seconde partie, nous avons voulu montrer que la rencontre sexuelle entre un enfant et un adulte est une histoire singuliere qui, bien que s'inscrivant dans un contexte social determine, necessite la prise en consideration des temps specifiques de l'ontologie humaine. Cette histoire, reliee a un acte sexuel initialisant la construction d'un evenement, doit permettre le passage du cote du vecu de l'experience pour ne pas que le sujet s'enferme dans une position victimaire qui lui assignerait une simple place d'objet et lui interdirait l'acces au statut lacanien de sujet-desirant. Notre troisieme partie vise a partir de la conception lacanienne a interroger le processus de la cure et ses incidences dans la mise en travail des actes et des symptomes qui constituent selon nous autant de signes de l'existence de figures de perversion issues du maintien de l'auto-erotisme qu'il appartient au psychanalyste de dejouer. Ce travail ne pourrait se faire qu'au travers du propre travail inconscient du therapeute


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (582 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.