Esthétique contemporaine de la littérature d'enfance et de jeunesse : sublime et esprit d'enfance

par Jocelyne Beguery

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Perrot.

Soutenue en 1998

à Paris 13 .


  • Résumé

    On se propose de mettre en évidence par l'analyse d'un secteur de la littérature d'enfance et de jeunesse, plus particulièrement l'album (quelques maisons d'édition dites de création) et le livre d'art, occasionnellement le roman, la fiction, et le récit, les lignes de force d'une esthétique contemporaine. Pris comme le théâtre d'une expérience esthétique et artistique, l'album permet d'expliciter et de théoriser une notion d'"amitié" entre l'enfant et l'artiste-philosophe d'aujourd'hui. Cette notion connexe de celle d'"esprit d'enfance" cristallise les questions décisives de l'art contemporain, sa mise en jeu par le jeu lui-même (l'oeuvre ouverte), son goût et sa recherche de l'originaire, son enjeu métaphysique. Ainsi la rencontre d'oeuvres et de gestes artistiques avec le monde de l'enfance témoigne pour notre époque d'une pensée de l'art et d'une pensée de l'enfance. Elle témoigne aussi de l'affinité de ces pensées dont rendra compte, tant au plan historique que conceptuel, la notion de "sublime". Outils théoriques, et concepts fondamentaux ont permis une identification des oeuvres : - elles sont le lieu d'une expérience esthétique et artistique authentique et témoignent d'une pédagogie et d'une esthétique contemporaine qui se veulent d'avant garde. - soit elles exemplifient a travers jeux et inventions d'écritures un baroque post-moderne. - soit elles actualisent, hésitant entre romantisme et modernité, un sublime d'enfance. - elles relèvent ainsi, dans leur majorité, d'une littérature des limites, d'une tentative de grandeur, tentative limite pour toucher les petits et les plus grands. Semble acquise, l'idée que seule une esthétique des limites et plus précisément une théorie du sublime permettent, au-delà de l'idéologie présente de l'enfant-artiste, de justifier conceptuellement l'idée d'une " amitié " de nature liant l'enfance et l'art. Celle-ci rend compte des caractères essentiels d'une esthétique contemporaine, de création, à l'oeuvre dans la littérature d'enfance et de jeunesse.


  • Résumé

    We intend to show certain lines of force running through contemporary aesthetics by the analysis of some areas of children's and juvenile literature, more specifically that of the illustrated album (produced by a few so-called creative publishing houses) and the art book, and occasionally that of the novel. The illustrated album, seen as the theater of an aesthetic and artistic exprience, allows us to construct and theorize the notion of " friendship " between the child and the artistphilospher of today. This notion, coupled with that of the " spirit childwood ", cristallizes some of the crucial questions in contemporary art, its putting of itself at stake by its own game (open work), its taste and search for origins, its metaphysicals envolvement. Thus the meeting of artistic works and gestures with the childwood world manifest, in our time, an idea of art and an idea of childwood. It also gives evidence of the affinities between these ideas which shall be explained through the notion of the "sublime" both on historical and conceptual levels. Theoretical tools and fundamental concepts have enabled us to create a classification of the works : - they are the scene of a genuine aesthetic experience showing signs of supposedly avant garde pedagogy and aesthetics. - either they give examples of a post-modern baroque world through games and writing inventions. - or they update a "sublime" of childwood, hesitating between modernity and romanticism. - they thus, in their majority, concern a literature of limits, an attempt towards greatness, an utmost attempt to reach small children and their elders. It appears acquired that only the aesthetics of limits and, more precely, a theory of the sublime can allow, beyond the ideology of the child-artist, the conceptual justification of the idea of a natural "friendship" linking childwood and art today. This theory discusses the essential features of contemporary aesthetics, in creation, that are at work in children's and juvenile literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 518 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 423 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Education (Lyon).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1998 043
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.