Le rôle de la catégorialité dans la phénoménologie de la connaissance chez Husserl

par Jean-Loup Héraud

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Françoise Dastur.


  • Résumé

    La these examine le role des formes categoriales dans l'acte de la connaissance et la constitution des savoirs objectifs : installant la pensee au plan de la logique, les formes categoriales ont pour caracteristique de modifier les modes elementaires de l'intentionnalite, perceptive et significative, et de les orienter dans le but de viser les objets ideaux de la connaissance et de les intuitionner en tant que tels. Dans les recherches logiques, les formes categoriales, partagees entre un pole significatif et un pole objectif, se realisent dans des enonces propositionnels qui, se dissociant de l'experience perceptive, donnent lieu dans le jugement complet a une + intuition categoriale ; qui valide l'existence des objets ainsi obtenus. Husserl rattache la double structure de constitution des formes categoriales dans le fonctionnement d'une grammaire pure logique d'une part et dans la theorie de l'objet formel et materiel d'autre part. L'evolution de la doctrine categoriale dans l'oeuvre de husserl est rapportee aux deux principaux enjeux suivants : dominance d'une conception logico-grammaticale ou logicoontologique des formes categoriales d'une part, et dominance d'une conception syntaxique ou morphologique dans la structure formelle de la categorialite d'autre part. Dans cette perspective, trois grandes directions sont distinguees et mises en perspective : une conception logico-grammaticale (dans les recherches et les lecons sur la signification de 1908), une conception logico-formelle (dans la periode transcendantale des ideen 1 et de logique formelle et transcendantale) et une conception logico-morphologique (dans la periode genetique de experience et jugement). La conclusion veut montrer que la categorialite, contre une conception syntaxique du discours et de l'objet theorique, doit articuler, a partir de la morphologie des objet d'experience, une grammaire des significations constitutive de son propre espace de discours et d'objectivite.

  • Titre traduit

    ˜the œrole of categoriality in the husserl's knowledge phenomenology


  • Résumé

    The thesis studies the role of categorial forms in constitution of objective knowledge; the categorial forms are setting the thougt on the register of logic and have two property : changing the bazic aspects- perceptual and significant - of intentionality and modifying them to aim at the ideal objects of knowledge and intuitiv them so. In logical investigations, the categorial forms split into a significant and an objectif pole and take shape into propositionnal statements : disconnected from the perceptual experience, they lead -in the complet judgement - to a categorial intuition validating the reality of the objects so obtained. Husserl links up the double structure of categorial forms on one hand to a pure logic logical grammar and on the other hand to a formal and material theory of object, the evolution of the categorial doctrine in hussserl's works refers to the following goals : on one hand, pregnancy of a logical and grammatical conception of categorial forms and the other hand, pregnancy of a syntactic or morphological conception concernaing the formal structure of categoriality. From this perspective three main directions are given and realted : first, oa logical-grammatical conception in investigations and lessons of meanings of 1908 ; secondly, a logical-formal conception in the transcendantal period in ideen i and in formal and transcendantal logic ; thirdly a logic-morphological conception in the genetic period in experience and judgement. The conclusion reveals that categoriality - opposed to a syntactical conception of theorical speech and object - has to built a grammar of meanings, based on the morphology of objets of experience, and creating its own space of speech and objectivity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (483 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 199 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.