L'amenagement de la region metropolitaine du caire. La contribution des villes nouvelles et des new settlements du desert

par SABINE JOSSIFORT

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Claude Chaline.

Soutenue en 1998

à Paris 12 .


  • Résumé

    Le programme des villes nouvelles a, vingt ans apres son demarrage dans les annees 70, resolu que tres partiellement les problemes d'encombrement et de congestion d'une capitale qui accueille pres de 13 millions d'habitants en 1996. Si les zones industrielles ont, grace a d'importantes mesures incitatives, occupees rapidement les zones qui leur etaient reservees, le logement et le transport representent les deux points faibles du dispositif ville nouvelle. Les new settlements, nouveaux centres urbains plus proches de la capitale, sont alors imagines dans l'objectif d'offrir des terrains en quantite et a bas cout a la petite promotion fonciere et immobiliere qui n'a pas trouve sa place sur les villes nouvelles. Mis en oeuvre plusieurs annees apres la publication du schema directeur, ou ils figurent comme une des options majeures en faveur d'un redeploiement du caire vers les axes est et ouest, ces nouveaux projets vont connaitre un sort tres chaotique et peu fidele avec les idees de depart. A la petite promotion fonciere et immobiliere, tres dynamique dans la construction de logements adaptes aux besoins des classes moyennes sur les zones d'urbanisation spontanees, vont etre preferees des procedures de mise en valeur plus conventionnelles et plus conformes aux interets economiques d'agents tres lies au pouvoir. Les virages observes pour le developpement des new settlements, s'ils augurent une recomposition du paysage regional du grand caire, sur le modele americain des edges cities, annoncent aussi de profonds bouleversements du paysage social de la region. Les populations pauvres, chassees d'un centre en cours "d'assainissement", sont relogees dans les cites de collectifs mal equipees et mal reliees au caire. Dans le meme temps, de vastes superficies sont concedees au secteur prive afin qu'il y developpe ses projets residentiels, commerciaux, educatifs, de loisir qui ne s'adressent qu'aux couches superieures de la societe egyptienne et etrangere.


  • Résumé

    The new cities program has twenty years after the take off marginally resolved the congestion issue of a capital-city of about 13 millions inhabitants in 1996. If industrial zones have successfully been implemented and occupied, thanks to very incentive measures, housing and transportation are still lacking. The new settlements, new urban centres close to the capital, are then designed to offer lands in quantity and at low cost for the small land and real estates developers that didn't succeed to emerge in new cities. Implemented several years after the publication of the last master scheme where the new settlements appeared as one of the main options to spread the built-up area of cairo towards east and west axes, the new settlements are passing through differents phases far from the ones that were first expected. Instead of the small land and real estate developers, very active in the construction of housing adapted to the needs of middle and popular classes in informal areas, the actual development method is calling upon economic sectors and agents organically linked to the state. If the shifts observed for the new settlements development herald a renewal of urban strategy for the greater cairo region, close to the american model of edges cities, they annonce deep changes in the social landscape of the area. Poor inhabitants, driven out of the centers because of the cleaning up of the city center, are rehoused in badly serviced districts built by the state in the new settlements. In the same time, big lands are sold to the private sector close to the state, for him to develop his commercial, educational and high residential projects targeted for egyptian and foreigners high classes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 443 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 369 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2235
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.