Rôle du polynucléaire neutrophile dans la physiopathologie du syndrome de détresse respiratoire aiguë

par Christophe Delclaux

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Alain Harf.


  • Résumé

    Le syndrome de detresse respiratoire aigue (sdra) est un deme pulmonaire lesionnel du a une alteration diffuse de la barriere alveolo-capillaire (endothelium, membranes basales, epithelium), associee a un afflux alveolaire de polynucleaires neutrophiles. Le but general de ce travail est d'evaluer le role du polynucleaire neutrophile dans la physiopathologie du sdra et de ses surinfections respiratoires. Dans un premier travail, nous avons demontre qu'il existait une cooperation des proteases du neutrophile, elastase et gelatinase b, permettant sa migration au travers d'une membrane basale in vitro. Dans un deuxieme travail, nous avons montre la presence de gelatinase b, issue notamment des polynucleaires neutrophiles, en concentration elevee dans les fluides alveolaires de patients atteints de sdra. Nous avons constate que l'etat d'activation des neutrophiles alveolaires ne semblait pas dependre de l'existence d'une defaillance respiratoire. Notre troisieme travail a permis de confirmer cette derniere donnee par l'etude de deux modeles d'agression pulmonaire aigue du rat, i) le premier avec defaillance respiratoire, ii) le second sans defaillance respiratoire severe. Ainsi, un etat d'activation similaire du neutrophile alveolaire a ete trouve dans ces deux modeles. L'importance incidence de surinfections respiratoires observees au cours du sejour en reanimation des patients atteints de sdra serait due a un deficit des fonctions bactericides des polynucleaires alveolaires. Notre quatrieme travail a montre que l'instillation alveolaire d'endotoxine chez le rat induisait un important recrutement de polynucleaires neutrophiles aux fonctions preservees et conferait un effet protecteur vis a vis d'une surinfection bacterienne ulterieure, plaidant contre un deficit de fonctions bactericides du neutrophile alveolaire. En conclusion, nous montrons que le polynucleaire neutrophile migre grace a sa gelatinase b et que cette gelatinase est trouvee dans les espaces alveolaires au cours du sdra. Nous demontrons que l'exocytose de gelatinase par le neutrophile alveolaire ne depend pas du degre d'agression pulmonaire et que le neutrophile alveolaire a des fonctions bactericides conservees ex vivo et in vivo lui permettant de participer a la defense anti-bacterienne.

  • Titre traduit

    Role of the polymorphonuclear neutrophil in the physiopathology of acute respiratory distress syndrome


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • Annexes : 283 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.