Étude de l'évolution des composés atmosphériques en trace (HCNM, O3, PAN, NOx) dans la troposphère, à la frontière océan-continent européen

par Isabelle Fenneteaux

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Alain Dutot.


  • Résumé

    La station de porspoder (pointe ouest de la bretagne), mise en place dans le cadre du programme europeen tor, a permis l'analyse en continu d'hydrocarbures non-methaniques, de pan, d'ozone et d'oxydes d'azote de 1992 a 1994, dans le but de repondre a des questions de transport et de formation d'ozone. L'etude climatologique a mis en avant la double representativite de la station qui, dans son secteur oceanique, permet la reception de masses d'air continentales chargees en polluants primaires et secondaires, et qui, dans son secteur oceanique, est representative des mesures effectuees au-dessus de l'ocean atlantique. La recherche de l'influence des sources oceaniques naturelles sur la couche limite cotiere a montre une predominance des hydrocarbures insatures et des alcanes ramifies en c#4 et c#5. L'apport global en site cotier est significatif, puisque ces emissions representent pres de 20% du contenu en reactivite des masses d'air oceaniques. Le transport a longue distance des composes dans la basse troposphere a ete etudie au travers des masses d'air echantillonnees apres differents temps de survol oceanique. On note une evolution saisonniere dans le comportement des panaches continentaux, qui, en hiver, evoluent lentement et induisent une pollution de fond et de vaste ampleur dans la couche limite oceanique, et, l'ete, sont a l'origine de fortes concentrations de composes oxydes mais presentent une influence plus ponctuelle. Durant l'hiver, la repetition des evenements d'exportation de composes mene a l'augmentation des concentrations oceaniques des composes precurseurs d'ozone, notamment aux latitudes superieures a 50n. Ce phenomene se repercute sur les latitudes moyennes durant les episodes de flux arctique. Au printemps, l'evolution des conditions photochimiques et meteorologiques favorise le transport et la formation de composes oxydes depuis le continent nord-americain vers l'ocean atlantique nord, et jusqu'en europe.

  • Titre traduit

    Study of the behaviour of atmospheric trace gases (nmhc, o#3, pan, no#x) at the western edge of the european continent


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Annexes : Bibliogr. : 109 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.