La Régulation de la circulation cérébrale dans les pathologies de réanimation

par Nathalie Clavier

Thèse de doctorat en Anesthésiologie-Réanimation

Sous la direction de Didier Payen de La Garanderie.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

Le président du jury était Marie-Germaine Bousser.

Le jury était composé de Marie-Germaine Bousser, Jean-Claude Baron, Jean-Jacques Rouby.


  • Résumé

    La circulation cérébrale possède une régulation très développée, permettant le couplage du débit sanguin cérébral aux besoins métaboliques de l'organe. L'apport artériel est adapté grâce à divers mécanismes, classiquement répartis en myogénique, métaboliques, neurogéniques et endothéliaux, tandis que le retour veineux est maintenu par des phénomènes de résistance de Starling. Ainsi, dans les conditions physiologiques, les déterminants du débit sanguin cérébral comprennent l'activité métabolique cérébrale, la pression de perfusion cérébrale lorsqu'elle se situe en dehors des limites de l'autorégulation, le contenu artériel en oxygène et la pression partielle du sang artériel en C02. Lors de défaillances cérébrales ou systémiques, observées en réanimation, cette régulation peut être altérée, ou insuffisante à maintenir un débit sanguin cérébral adapté. Ainsi après ischémie cérébrale globale et complète (arrêt cardiaque réanimé), une hypoperfusion cérébrale secondaire est observée. Compte-tenu de l'altération de l'endothélium vasculaire cérébral, nous avons étudié le rôle d'un défaut de libération de monoxyde d'azote (NO). Dans un modèle chez le chat, malgré l'altération de mécanismes vasodilatateurs, un tonus vasodilatateur médié par le NO restait présent, tandis qu'on n'observait pas de réduction de l'activité de l'enzyme NOsynthase chez des rats prédisposés aux accidents vasculaires cérébraux (rats SHR-SP). Chez l'Homme, l'altération de la régulation de la circulation cérébrale conduisait à des phénomènes d'hyperhémie au cours de la chirurgie d'anévrysmes intracrâniens. En revanche, une élévation majeure de débit sanguin cérébral, adaptée à la demande métabolique, était observée au cours du neuropaludisme, tandis que l'élévation de pression intrathoracique (ventilation en pression positive) chez des patients traumatisés crâniens n'entraînait de modifications de débit sanguin cérébral qu'en fonction des déterminants physiologiques du débit sanguin cérébral.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.154-211

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne). Service Commun de la Documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD/1998T058
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1339
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.