Etude fonctionnelle des interactions entre le facteur willebrand et ses récepteurs : Vaisseaux-hémostase-coagulation

par Christelle Perrault

Thèse de doctorat en Vaisseaux-Hémostase-Coagulation

Sous la direction de Dominique Baruch.

Soutenue en 1998

à Paris 11 , en partenariat avec Hémostase et Biologie Vasculaire U143 (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Meyer.

Le jury était composé de Dominique Baruch, Dominique Meyer, Hans Deckmyn, François Lanza, Claudine Mazurier-Dehaine, John McGregor.

Les rapporteurs étaient Hans Deckmyn, François Lanza.


  • Résumé

    Le facteur Willebrand (vWF) joue un rôle essentiel dans l'hémostase primaire en permettant l'adhésion des plaquettes au sous-endothélium mis à nu lors de lésions vasculaires. Sur la paroi vasculaire saine, il participe à l'ancrage des cellules endothéliales au sous-endothélium. Ce mémoire porte sur les mécanismes de régulation des interactions entre le vWF et ses récepteurs endothéliaux, l'intégrine αvβ3 et la GPlb, présente aussi sur les plaquettes. Grâce à l'utilisation de recombinants de vWF, nous avons défini l'importance des domaines fonctionnels du vWF impliqués dans l'adhésion des cellules endothéliales dans des conditions physiologiques et inflammatoires et nous avons caractérisé l'expression des récepteurs endothéliaux du vWF et de leurs ARNms. Nos travaux montrent que l'adhésion des cellules endothéliales au vWF implique principalement la liaison d' αvβ3 à la séquence RGD du vWF et ne dépend pas de la GPlb dont nous avons démontré l'absence dans les cellules endothéliales. Nous avons montré que l'expression de la GPlb endothéliale peut être induite en associant une souffrance cellulaire et la présence de cytokines. Par ailleurs, nous avons développé un modèle d'agrégation de cellules surexprimant la GPlb et démontré un nouveau rôle modulateur positif de l'héparine sur la liaison du vWF à la GPlb qui pourrait modifier la conformation du domaine A1 du vWF. Enfin, à l'aide d'une nouvelle méthode d'analyse d'images, la caractérisation des cinétiques et de la morphologie d'adhésion cellulaire a. V 3- dépendant révèle un rôle crucial de la Ser752 du domaine intracytoplasmique de 3 dans l'organisation optimale du cytosquelette des cellules adhérentes. Ces travaux contribuent à une meilleure connaissance du rôle du vWF dans la préservation de l'intégrité de la paroi vasculaire et dans l'adhésion plaquettaire.


  • Résumé

    Von Willebrand factor (vWF) plays an essential role in hemostasis. Lt mediates platelet adhesion to the subendothelium exposed after a vascular lesion. On healthy vessel wall, it is also involved in the anchorage of endothelial cells to the subendothelium. The present study is focused on the regulatory mechanisms of vWF interaction with its endothelial receptors, the a. V3 integrin and the GPlb, which is also present on platelets. Using recombinant vWF, we have defined the importance of functional demains of vWF involved in endothelial cell adhesion in physiological and inflammatory conditions and we have characterized. The expression of vWF receptors and their mRNAs. Our work shows that endothelial cell adhesion to vWF mainly involves a. V3 binding to the RGD sequence of vWF and does not depend on GPlb which is absent on endothelial cells. We have demonstrated that expression of endothelial GPlb can be induced by cell damage and stimulation by cytokines. Moreover, we have developed an aggregation model of cells expressing the GPlb and demonstrated a new role of heparin as a positive modulator of vWF binding to GPlb and which may modify the conformation of the A1 domain of vWF. Using a novel method of image analysis, determinations of kinetics and morphological characteristics of a. V 3-dependent œil adhesion indicate an essential role of Ser752 of the intracytoplasmic domain of 3 in the optimal cytoskeleton organisation of adherent cells. This work contributes to a better understanding of vWF function in maintaining the integrity of the vessel wall.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1vol. (217 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-219

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 4491
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.