Effets d'un enrichissement en co#2 sur la photosynthese et la croissance de petits couverts de hetres (fagus sylvatica l. )

par RODOLPHE LIOZON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Saugier.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    De jeunes hetres ont ete cultives en couverts denses a partir de graines, dans des enceintes transparentes au rayonnement solaire, en air normal et en air enrichi en co#2 (teneur doublee). L'experience principale a ete conduite pendant trois ans avec une alimentation optimale en eau et en mineraux. Une deuxieme experience plus limitee a ete realisee pendant deux ans avec une forte carence minerale. La biomasse des arbres vivants a ete stimulee en air enrichi d'environ 80% en alimentation optimale, et de 33% en situation de carence minerale. Il n'y a pas eu de diminution de l'effet du co#2 au cours des annees. A l'echelle du couvert, la fixation annuelle de co#2 (mesuree la troisieme annee sans carence minerale) a ete stimulee de 53%, soit nettement moins que la biomasse des arbres vivants. Cette difference s'explique par une competition, et par suite une mortalite, plus fortes dans les couverts enrichis en co#2. D'autre part, il y a eu davantage de pousses de second cycle en air enrichi, et l'evapotranspiration a ete legerement reduite (10%) malgre un indice foliaire presque double (de 7,2 a 12,5). Les capacites photosynthetiques des feuilles ont ete peu modifiees par leur croissance en air enrichi. Il y a eu une legere augmentation (14%) du rapport de la capacite de transport d'electrons sur la capacite de carboxylation. Un modele a permis d'expliquer les differences de photosynthese des couverts par un effet direct du co#2 sur la photosynthese foliaire, et par un plus grand nombre de feuilles de second cycle, plus performantes, en air enrichi. Les fortes stimulations de biomasse chez le jeune hetre, compare avec d'autres especes, pourraient dependre de sa capacite a produire ce type de feuilles. L'enrichissement en co#2 n'a pas modifie la repartition des assimilats entre feuilles, tiges et racines en nutrition minerale optimale, mais seulement le taux absolu de croissance.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 141 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014090
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.