Cartographie genetique des facteurs de resistance du mais (zea mays l. ) aux virus tropicaux de la striure et de la mosaique

par ALIX PERNET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-CHRISTOPHE GLASZMANN.

Soutenue en 1998

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les resistances a deux maladies virales transmises par insecte vecteur en milieu tropical et sub-tropical ont ete dissequees a l'aide de la cartographie genetique. Les deux lignees de mais resistantes au virus de la striure (msv), d211 et cirad390, originaires de la meme population composite de l'ile de la reunion, et la lignee hawaienne hi40, resistante au virus de la mosaique (mmv), ont ete croisees avec le meme parent sensible b73. La resistance au msv a ete evaluee au zimbabwe et a la reunion respectivement sur 165 et 191 familles f2:3 pour les populations d211b73 et cirad390b73, tandis que la resistance au mmv etait evaluee sur 105 familles deux annees consecutives a la reunion. Les notations pratiquees sur chaque plante pendant six semaines ont permis d'etudier l'evolution de la maladie, ainsi que son incidence et sa severite. La resistance totale au msv dans le germoplasme reunionnais est apparue sous controle polygenique, avec un qtl majeur sur le chromosome 1, des qtls a effet modere sur les chromosomes 10,3 (pour d211) et 6 (pour cirad390), et plusieurs qtls mineurs. L'expression de ces qtls etait comparable dans les deux lieux d'evaluation. Des interactions genotype x clone de virus ont ete revelees pour l'incidence de la maladie. La resistance totale au mmv est sous le controle d'un gene majeur sur le chromosome 3, et au moins deux qtls a effet plus faible. Pour les resistances aux deux virus, certains qtls etaient impliques preferentiellement dans l'incidence ou la severite de la maladie, et/ou dans la resistance precoce ou la resistance tardive. Pour s'assurer une resistance durable aux deux maladies, il est suggere de combiner dans une meme lignee des facteurs genetiques specifiques de chaque composante de la resistance. La diversite observee intra- et inter-germoplasmes pour les qtls mineurs de resistance au msv devrait etre geree de facon dynamique pour etre utilisee en selection. L'utilisation de la selection assistee par marqueurs est discutee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 p.
  • Annexes : 163 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.