Caracterisation d'un sous-groupe de proteines serine/threonine kinases vegetales de la famille shaggy/gsk-3. Mise en evidence de leur role au cours du developpement des plantes

par GABRIELLE TICHTINSKY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARTIN KREIS.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proteines serine/threonine kinases shaggy de d. Melanogaster et gsk-3 de mammiferes sont des composants majeurs des voies de signalisation wingless et wnt qui regulent de nombreux processus de developpement chez les animaux. Des genes vegetaux apparentes ont ete isoles chez p. Hybrida et n. Tabacum. Ils sont principalement exprimes dans le pollen et forment, parmi les genes vegetaux de la famille shaggy/gsk-3, un sous-groupe particulier auquel appartiennent aussi des genes isoles chez b. Napus et a. Thaliana. Tous les genes de ce sous-groupe codent pour des proteines kinases caracterisees par une extension n-terminale, qui comporte un peptide d'adressage potentiel vers la mitochondrie. Afin d'elucider la fonction de deux de ces genes, psk6 du petunia et nsk6 du tabac, des plantes antisens ont ete produites. Des tabacs transformes ou le gene nsk6 est exprime en antisens sous controle du promoteur lat52, specifique du pollen, revelent un developpement anormal du pollen. Apres la premiere mitose, une partie des grains de pollen stoppent leur developpement et meurent. Des petunias transformes, chez lesquels psk6 est exprime en antisens sous controle du promoteur constitutif 35s, du promoteur fbp7, specifique des ovaires, ou du promoteur ltp1, specifique des epidermes, presentent une palette de caracteristiques phenotypiques qui incluent une mortalite pollinique elevee apres la premiere mitose, un developpement anormal des sacs embryonnaires et une alteration de la transmission de la resistance a la kanamycine a la descendance. L'ensemble de ces observations phenotypiques nous indique que psk6 et nsk6 sont necessaires au processus de reproduction en regulant, en particulier, le developpement des gametophytes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 P.
  • Annexes : 211 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014038
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.