Diagnostic electromagnetique d'objets rayonnants complexes, a revetements non parfaitement conducteurs, par une technique de mesure en champ proche

par STEPHANE LESTRINGUEZ

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Charles Bolomey.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail de these est de developper une procedure permettant de diagnostiquer les voies d'entree de l'energie micro-onde a la surface de structures pouvant posseder des zones non parfaitement conductrices (materiaux composites, ouvertures libres). L'approche consiste en une transformation champ proche / champ tres proche, en utilisant comme donnees intermediaires, les courants electriques et magnetiques equivalents circulant a la surface de l'objet sous test. La structure d'etude est consideree comme une antenne en regime d'emission, dont on mesure le champ rayonne en zone proche sur une surface spherique enveloppante. Les courants recherches sont relies a ce champ proche par une relation integrale lineaire, que l'on discretise par la methode des moments. Pour reconstruire les courants surfaciques, il s'agit d'inverser la relation matricielle obtenue. On est alors en presence d'un probleme inverse en electromagnetisme, tridimensionnel, vectoriel, qui a la particularite d'etre mal pose. Des techniques de regularisation doivent par consequent etre appliquees pour obtenir une solution stable. La methode choisie est la methode de type tikhonov, associee a la methode de validation croisee generalisee pour l'obtention du parametre de regularisation. Une fois les courants connus, le champ peut etre calcule en n'importe quel point de l'espace et, en particulier, en zone tres proche pour le diagnostic. Les materiaux composites a base de fibres de carbone consideres ici s'averent suffisamment conducteurs pour etre traites avec le formalisme de l'efie (sans courants magnetiques). Une premiere phase d'evaluation en probleme direct montre que les courants magnetiques circulant dans les ouvertures libres ont une influence importante sur le champ proche et sur le champ tres proche. L'introduction des courants magnetiques dans le formalisme ainsi que la resolution du probleme inverse associe sont effectuees, dans un premier temps, a partir de donnees simulees a l'aide d'un code de calcul dfdt. La methode mise en place est ensuite appliquee a des donnees experimentales. Les resultats obtenus avec la prise en compte du rayonnement des courants magnetiques attestent des capacites de la procedure de diagnostic a ameliorer la localisation des points de fuite et a augmenter le pouvoir de resolution de l'algorithme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 P.
  • Annexes : 55 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.