Evolution des populations naturelles vegetales face a l'augmentation du co#2 atmospherique

par CHRISTOPHE ANDALO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARIANNE MOUSSEAU.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les plantes pourront-elles s'adapter genetiquement a une augmentation du taux de dioxyde de carbone atmospherique ? pour repondre a cette question nous avons cultive en pots individuels des lignees ou clones d'arabidopsis thaliana et lotus corniculatus sous deux concentrations en co#2 (350 ppmv / 700 ppmv). L'etude de composantes de la valeur selective montre qu'il existe, chez ces deux especes, de la variabilite genetique pour la reponse au co#2 et l'evolution genetique des populations serait donc possible. De meme, la disparition avec le traitement co#2 de certaines correlations genetiques montre que l'augmentation de co#2 permet l'expression de genes nouveaux sur lesquels la selection n'a pas encore agi. D'autre part, les genotypes favorises par l'enrichissement en co#2 seraient differents suivant les conditions biotiques ou abiotiques ; la pression de selection exercee par le co#2 serait donc plutot de type disruptive. Neanmoins, la verification experimentale de l'adaptation genetique des populations aux fortes teneurs en co#2 semble tres difficile et notre manque de connaissances dans la construction de la valeur selective en milieu naturel limite les predictions. Apres avoir etabli les grands mecanismes qui semblent regir le fonctionnement de ces populations, nous avons etudie l'impact du co#2 sur la competition intra-specifique chez a. Thaliana. Sous la teneur actuelle en co#2 atmospherique, les genotypes d'a. Thaliana produisent plus de fruits en culture pure qu'en melange. La selection de parentele, rendue possible par la forte structuration genetique des populations de cette espece, pourrait en etre la cause. Lorsqu'on double la concentration en co#2, les genotypes sont beaucoup moins performants face a eux-memes que face a un genotype different. Au vu de ce resultat il est alors possible de mieux comprendre les evenements micro-evolutifs consecutifs a l'augmentation de co#2. C'est a travers la competition que le co#2 influencera l'evolution de cette espece.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 P.
  • Annexes : 79 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-014029
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.