Mecanisme de secretion proteique chez bacillus subtilis : 1) approche quantitative du role de seca dans le processus de secretion de l'-amylase et de la levane saccharase, 2) caracterisation de l'etape cinetiquement limitante de la secretion de la levanase

par LAURENCE LELOUP

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de MARIE FRANCOISE PETIT GLATRON.

Soutenue en 1998

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est consacree a la caracterisation du mecanisme de secretion proteique chez b. Subtilis. Il a ete montre au laboratoire que la levane saccharase et l'-amylase, deux exoenzymes natifs de b. Subtilis, sont secretes selon un mecanisme a deux etapes caracterisees temporellement et topologiquement. La premiere etape qui correspond a la translocation membranaire etant beaucoup plus rapide pour l'-amylase, j'ai explore l'hypothese qu'un des elements de la machinerie de secretion, seca, pouvait presenter une affinite differentielle pour les precurseurs de ces deux proteines. La modulation du niveau cellulaire de seca fonctionnelle a ete realisee en inhibant par l'azoture de sodium son activite atpase, en utilisant un mutant thermosensible et en surexprimant sa synthese. L'etablissement de correlations precises entre le niveau de seca et l'efficacite de secretion de chaque proteine ont permis d'evaluer des affinites tres differentes. Cette affinite differentielle pourrait permettre une adaptation du fonctionnement de l'appareil de secretion aux differentes phases du cycle cellulaire de b. Subtilis. La seconde etape du mecanisme de secretion correspond a la liberation des proteines matures dans le milieu exocellulaire. Cette etape est cinetiquement limitante pour les deux proteines et est etroitement associee a leur repliement. Le calcium, catalyseur de ce repliement, est present a concentration importante dans l'espace parietal. J'ai complete la caracterisation de cette etape pour l'-amylase en montrant avec des protoplastes que l'integralite de la paroi est indispensable pour en assurer l'efficacite. Enfin j'ai montre que la levanase, autre exoenzyme natif de b. Subtilis, etait secrete selon le meme mecanisme. Ce troisieme modele proteique a permis d'etablir clairement que la vitesse de l'ultime etape de secretion, qui implique la traversee de la paroi, est independante de la masse moleculaire de l'exoproteine mais correlee a sa vitesse de repliement.

  • Titre traduit

    Protein secretion mechanism in bacillus subtilis : 1) quantitative approach of seca role in -amylase and levansucrase secretion processes 2) characterisation of the limiting kinetic step in levanase secretion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 P.
  • Annexes : 260 REF.

Où se trouve cette thèse ?